Les médicaments restent à l’officine

  • Publié le .
Information dentaire

Le débat est clos… pour le moment. Marisol Touraine a envoyé une lettre à l’Union des groupements de pharmaciens d’officine, rendue publique  le 4 octobre, assurant que « le gouvernement n’envisage pas de faire évoluer les législation pour la vente de médicaments par des enseignes de grande distribution ». Voici plus de quinze ans que Michel-Edouard Leclerc agite régulièrement ce dossier sous le nez des gouvernements successifs et des médias. Nul doute qu’il reviendra à la charge.


Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Grippe : la campagne de vaccination prolongée

Alors que selon Santé publique France, le taux de consultation pour syndrome grippal est en nette augmentation (66 %) depuis fin décembre,...
Santé publique

Janvier sobre : et pourquoi pas en 2022 ?

Le #DryJanuaryFR est de retour. Le Défi de Janvier, c’est ultra-simple : ne pas boire une goutte d’alcool à partir de...
Santé publique

Antibiotiques : baisse de consommation « inédite » en 2020

àl’occasion de la journée européenne d’information sur les antibiotiques du 18 novembre, les acteurs publics (gouvernement, ministère de la Santé, Santé...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Vive la vaccination !

Après avoir eu 66 millions d’épidémiologistes l’année dernière, la France compte 66 millions de vaccinologues, capables de donner des avis autorisés sur...
Santé publique

Alcool : testez-vous avec l’alcoomètre

En plus d’une campagne de communication jusqu’au 28 novembre, l’Assurance maladie lance « l’alcoomètre », un site internet qui permet de renseigner sa consommation d’alcool,...
Santé publique

Protoxyde d’azote : les intoxications en forte hausse

L’agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) alerte sur « très nette augmentation des cas d’intoxication » au protoxyde d’azote en 2020. Et...