Les médicaments restent à l’officine

  • Publié le .
Information dentaire

Le débat est clos… pour le moment. Marisol Touraine a envoyé une lettre à l’Union des groupements de pharmaciens d’officine, rendue publique  le 4 octobre, assurant que « le gouvernement n’envisage pas de faire évoluer les législation pour la vente de médicaments par des enseignes de grande distribution ». Voici plus de quinze ans que Michel-Edouard Leclerc agite régulièrement ce dossier sous le nez des gouvernements successifs et des médias. Nul doute qu’il reviendra à la charge.


Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

En finir avec les idées reçues sur le coronavirus

L’urine des enfants peut-elle protéger contre le nouveau coronavirus ? 😳 Pour en finir les idées reçues, l’OMS répond aux...
Santé publique

Le Selfcare en panne

« Alors que le marché du Selfcare (automédication + compléments alimentaires + dispositifs médicaux) a connu jusqu’en 2016 une constante progression et représente aujourd’hui...
Santé publique

Polémique autour de la vente en ligne de médicaments

« Amazon, ce n’est pas la vision du gouvernement. Nous ne souhaitons pas que des plateformes vendent des médicaments comme on vend des livres, a...
Santé publique

Coronavirus : les ressources du Net

Entre fake news et sensationnalisme, comment trouver les bonnes informations sur ce qu’est précisément ce nouveau coronavirus (causes, symptômes, transmission,...
Santé publique

Déjà 22 morts… Et ce n’est pas le coronavirus

Non, c’est la grippe. Depuis le 4 novembre 2019, 244 cas graves de grippe ont été signalés et 22 personnes...
Santé publique

Île-de-France : le renoncement aux soins est d’abord lié aux difficultés d’accès aux praticiens

Quatre Franciliens sur dix (44 %) déclarent avoir déjà dû renoncer à des soins pour des difficultés à obtenir un rendez-vous...