Lésions cervicales non carieuses

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

La dentine radiculaire exposée, que ce soit à la suite d’un brossage excessif ou d’une atteinte parodontale, est susceptible de développer des caries, mais aussi des lésions non carieuses. De forme angulaire ou arrondies, ces lésions exposant la dentine radiculaire peuvent induire une sensibilité et aller jusqu’à fragiliser la dent. La restauration de ces défauts, si elle se révèle nécessaire, peut être assurée avec succès par des composites. Toutefois, la surface de ces lésions est différente de celle d’une dentine fraîchement préparée et les systèmes adhésifs peuvent se comporter différemment.

La présente étude visait à comparer l’adhésion de trois systèmes à de la dentine ordinaire et à de la dentine de lésions cervicales non carieuse. Pour cette dernière, la comparaison a aussi été faite entre une dentine sans prétraitement, avec abrasion préalable à l’aide d’une fraise diamantée (de taille de grains de 40 µm) ou avec prétraitement avec un système d’aéro-abrasion (Co-jet Prep avec poudre d’oxyde d’aluminium de 50 µm). Les systèmes adhésifs utilisés étaient le Clearfil SE, l’Optibond FL et le Scotchbond Universal.

Les résultats montrent que la perte de substance était moindre avec l’aéro-abrasion (médiane : 19 µm) qu’avec la fraise (médiane : 113 µm). Il n’a pas été observé de différence significative dans les tests de micro-cisaillement entre les différents systèmes adhésifs et en fonction des diverses sortes de dentine, prétraitée ou non, sauf pour les lésions cervicales non prétraitées où le système Scotchbond Universal donnait de moins bons résultats.

En conclusion, les auteurs recommandent, pour éviter tout risque de liaison adhésive des composites réduite, de prétraiter la dentine des lésions cervicales non carieuses avec un fraisage superficiel, ou mieux avec un système d’aéro-abrasion, moins invasif.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...