Lichen plan buccal et curcuma, quelle efficacité ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°43 - 11 décembre 2019
Information dentaire
Article analysé : White CM, Chamberlin K, Eisenberg E. Curcumin, a turmeric extract, for oral lichen planus: a systematic review. Oral Dis 2019 ; 25 (3) : 720-5.

Qui n’a pas entendu parler des vertus thérapeutiques du « curcuma » ? Il est vrai que la méfiance reste le premier sentiment de bon nombre d’entre nous. Les patients eux-mêmes proposent le recours à ce genre de traitement pour le moins « alternatif ». Quelles sont les données objectives sur lesquelles nous pouvons nous appuyer pour proposer ou exclure cette thérapeutique ?

L’article cité ici réalise une revue sérieuse, systématique, des articles recensés dans Medline, et concernant l’utilisation du curcuma dans le traitement du lichen plan buccal (LPB).
L’engouement, récent en Europe, pour son utilisation dans le cadre de cette pathologie vient certainement de son caractère chronique, des complications possibles de la corticothérapie locale au long cours et, au contraire, de la « non-toxicité » supposée du curcuma.

Les auteurs ont réalisé une revue systématique dans la banque Medline, avec les mots clés suivants : “turmeric” OR “curcumin” OR “curcuma” AND “oral lichen planus”, de 1997 jusqu’à décembre 2018. Ils ont relevé plusieurs paramètres tels que le type d’étude, le nombre de sujets pour chaque étude, la substance à laquelle était comparé le curcuma, le pays d’origine de l’étude.

Sept essais et une étude observationnelle ont été analysés. L’application de curcuma (pâte, gel, huile…) a été comparée à l’application de corticostéroïdes en topiques. D’autres études proposent d’évaluer l’action du curcuma ingéré versus placebo. Certaines études ont été menées en double aveugle, avec randomisation, avec des effectifs de patients variant de 20 à 33. Les résultats sont contradictoires. L’efficacité du curcuma n’est donc pas démontrée.

Il n’est pas possible de nier le fait que des revues internationales, avec comité de lecture, publient ce genre d’étude. Cet article a au moins le mérite de présenter objectivement les études publiées sur l’efficacité du curcuma dans le traitement du LPB. Plusieurs critiques peuvent être apportées : aucune documentation histologique sur le diagnostic des cas de LPB inclus dans les études, grande variabilité des formes cliniques et des critères de jugement retenus, hétérogénéité des protocoles d’administration du curcuma (préparations, concentrations…). En l’état actuel des connaissances, il n’est donc pas possible de proposer ce genre de thérapeutique aux patients.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Revue de presse

Réutilisation des masques FFP2 et Covid-19, est-ce possible ?

Dans la foulée du déconfinement, les cabinets dentaires libéraux ont pu rouvrir le 11 mai avec une nouvelle organisation impliquant des...
COVID-19 Revue de presse

Gestion des soins dentaires et pandémie Covid-19

Dans le contexte épidémique du Covid-19 et de confinement national depuis le 16 mars dernier, tous les cabinets dentaires libéraux ont...
Revue de presse

Les effets des appareils de contention orthodontique fixes sur la santé parodontale : une revue systématique

Les contentions orthodontiques fixes ne requièrent pas la coopération des patients, sont invisibles et portées en permanence. Corolaire obligé, les...
Revue de presse

Effets de l’expansion maxillaire rapide sur les articulations temporomandibulaires : une revue systématique

L’ouverture de la suture palatine médiane obtenue par expansion maxillaire rapide (EMR) s’accompagne de modifications structurales ou positionnelles dans les...
Revue de presse

L’effet des micro-ostéoperforations sur la vitesse du mouvement orthodontique des dents : une revue systématique et une méta-analyse

La diminution de la durée des traitements orthodontiques reste un défi à relever, avec comme objectifs de prévenir la baisse...
Revue de presse

Comparaison des sourires obtenus après traitement par invisalign ou appareil multiattache traditionnel : une étude cas-témoins

Le sourire est un élément clé de l’appréciation de l’attractivité d’autrui, et sa délicate évaluation n’a pas encore été intégrée...