Lire pour mieux soigner nos patients

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°2 - 15 octobre 2021 (page 6-9)
Information dentaire

Notre devoir déontologique (et notre obligation légale avec le DPC) est de maintenir à jour, et même d’améliorer nos compétences afin de faire évoluer la prise en charge de nos patients en fonction des nouvelles connaissances qui, chaque jour, modifient la « science odontologique ».
Il existe de nombreuses façons d’améliorer ses compétences. La lecture « critique » d’articles en est une. L’information contenue dans les articles est à la fois très abondante et très sensible. Très sensible parce que cette information est utile à des décisions qui doivent se traduire en actions favorables à la santé de nos patients. Très abondante parce que cette information est accessible sous des formes multiples (articles, livres, rapports…) qui paraissent au rythme de plusieurs dizaines de milliers de documents chaque année (22 775 sur PubMed1 Central en 2020 pour la dentisterie2 ).

Tout lire est impossible, alors comment identifier « ce qu’il faut lire » ?

Autre paramètre important : il est souvent admis que près de 50 % des connaissances biomédicales sont périmées tous les dix ans, voire tous les sept ans. Les informations sont donc très nombreuses et très rapidement périssables. Ce qui est vrai aujourd’hui sera faux rapidement, mais quand ?
Un exemple : pendant mes années d’études (dans les années 1970), les systèmes adhésifs sont apparus et se sont développés. Il n’était pas question à l’époque de mordancer la dentine avec de l’acide phosphorique. De nombreuses études prouvaient les effets néfastes de l’acide sur la pulpe et sur l’adhésion.
Au début des années 1980, un auteur japonais a montré que loin de mettre en péril la santé pulpaire, le mordançage acide permettait d’adhérer efficacement à la dentine, et donc de protéger la pulpe. Aujourd’hui encore, c’est une pratique recommandée. Pour combien de temps encore, puisque la déminéralisation rapide et profonde…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Un accord conventionnel pour développer les CPTS

Pour accélérer le déploiement des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), l’Assurance maladie et les principaux syndicats de professionnels de...
Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés E-réputation : comment y répondre ?

Situation – « Évitez ce praticien, il ne vous fera pas du bien. » « Au secours, il m’a extrait des dents conservables,...
Exercice professionnel

Convention dentaire : ce qui a changé au 1er  janvier

De nouvelles revalorisations et quelques plafonnements sont intervenus le 1er janvier dans le cadre de la convention dentaire. Les revalorisations concernent...
Exercice professionnel

40 ans d’implantologie depuis la commercialisation des premiers implants vis en titane

Bernard Chapotat, ancien assistant à la faculté de Lyon, actuellement enseignant pour le centre de formation de Global D, a...
Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés Elles soignent à domicile

Depuis deux ans, Audrey Toulouse, chirurgien-dentiste, et Christelle Soula, son assistante, exerçaient dans un cabinet de ville des plus ordinaires....
Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés Accident d’exposition au sang : que faire ?

Définition de l’accident d’exposition au sang L’accident d’exposition au sang (AES) peut être défini comme tout contact avec du sang...