Lutte contre le sida : le message aux professionnels de santé

  • Publié le .
Information dentaire

« Alors que nous célébrons cette année les 40 ans de la découverte du virus du VIH/sida, les progrès en matière de prévention, de dépistage et de traitement laissent espérer une éradication de la transmission du virus à l’horizon 2030 », estiment le conseil national du Sida et l’Inserm dans un lettre ouverte adressée aux professionnels de santé, relayée par le conseil de l’Ordre des chirurgiens-dentistes à l’occasion du dernier Sidaction (22-24 mars).

Aujourd’hui, le traitement précoce dès le diagnostic permet aux personnes vivant avec le VIH de ne pas transmettre le virus et d’avoir une espérance de vie proche de celle de la population générale.

Quant aux personnes exposées au risque d’infection, la prophylaxie préexposition (PrEP), qui consiste en la prise d’antirétroviraux par voie orale, empêche la contamination par le virus.

Malgré ces progrès « l’épidémie ne baisse pas suffisamment vite », regrettent les deux instances. Elles préconisent de renforcer fortement et concomitamment les dépistages « qui doivent être plus précoces et répétées », l’accès à la PrEP « qui doit bénéficier à davantage de personnes exposées » mais aussi aux traitements précoces.

« Nous avons donc tenu à nous adresser à vous (professionnels de santé), pour assurer une promotion large de ces messages clés » dans notre environnement professionnel et au-delà « pour lutter contre la sérophobie, qui reste un véritable frein au dépistage et à la prévention combinée ».

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Tuberculose : rebond des cas déclarés

Après trois années de baisse, consécutives « aux mesures sanitaires et sociales mises en place afin de limiter la diffusion de...
Santé publique

Recrudescence des cas de rougeole en France et en Europe : surveillance accrue avant les JO

Au cours de l’année 2023, 117 cas de rougeole, dont 31 importés, ont été déclarés en France soit une multiplication...
Santé publique

Covid : porter attention aux immunodéprimés

Alors que pour la moitié des Français, le Covid-19 est devenu une maladie bénigne (51 %) et que pour 45 % d’entre...
Santé publique

Sport et santé orale : l’UFSBD fait le point

En cette année olympique, à l’occasion de la Journée mondiale de la santé bucco-dentaire du 20 mars, l’UFSBD attire l’attention « sur le rôle...
Santé publique

Le MEOPA, nouvel antidépresseur ?

Le protoxyde d’azote pourrait trans­former la façon de traiter la dépression, notamment pour certains patients résistants aux anti­dépresseurs usuels », indique...
Santé publique

Médicaments et grossesse

Ne pas faire d’automédication, ne pas arrêter seule son traitement, informer tous les professionnels de santé consultés de sa grossesse ou de son projet de...