Mise en garde contre le mésusage du protoxyde d’azote

  • Publié le .
Information dentaire

Le ministère de la Santé alerte sur le mésusage du protoxyde d’azote. « On observe depuis quelques mois des consommations répétées, voire quotidiennes, au long cours et en grande quantité », alarme-t-il le 19 novembre. Ainsi, depuis janvier 2019, 25 signalements d’effets sanitaires sévères ont ainsi été notifiés dont 10 graves avec des séquelles pour certains cas, 8 provenant de la région Hauts-de-France.

Gaz à usage médical, le protoxyde d’azote (le « proto ») est aussi un gaz de pressurisation pour les aérosols alimentaires, donc en vente libre pour cet usage et à prix modique.

Contenu notamment dans les cartouches des siphons à chantilly, les utilisateurs, souvent très jeunes, vident la cartouche dans un ballon avant d’inhaler le gaz, cherchant un effet euphorisant, hallucinogène et une déformation de la voix.

Or, l’inhalation expose à des risques immédiats (asphyxie par manque d’oxygène, perte de connaissance, brûlure par le froid du gaz expulsé de la cartouche, désorientation, vertiges) et des risques en cas d’utilisation régulière (atteinte de la moelle épinière, carence en vitamine B12, anémie, troubles psychiques).

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Opération Epicov

Jusqu’au 24 mai, 200 000 personnes volontaires de 15 ans ou plus, résidant sur tout le territoire (France métropolitaine et Dom) devront répondre à un...
Santé publique

UFSBD : recommandations sur le fluor

Quelques mois après son 20e colloque national (29 octobre) consacré au fluor, l’UFSBD communique sur de nouvelles recommandations en matière de fluor...
Santé publique

6 % des Français vivent en zone sous-dotée en généralistes

« En raison d’un décalage croissant entre l’offre et la demande de soins, l’accessibilité géographique aux médecins généralistes a baissé de...
Santé publique

COVID 19 : indemnités journalières, le dispositif dérogatoire des salariés à l’isolement

  Depuis le 2 février, un dispositif dérogatoire s’applique aux salariés ayant fait l’objet d’une mesure d’isolement « du fait d’avoir...
Santé publique

COVID 19 : pas de masque FFP2 dans l’immédiat

« Nous réquisitionnons tous les stocks et la production de masques de protection. Nous les distribuerons aux professionnels de santé et...
Santé publique

Le Selfcare en panne

« Alors que le marché du Selfcare (automédication + compléments alimentaires + dispositifs médicaux) a connu jusqu’en 2016 une constante progression et représente aujourd’hui...