Non, la profession n’est pas héréditaire

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire


Contrairement à un cliché répandu, les étudiants en dentaire ne sont pas majoritairement des enfants de praticiens. Ils ne sont que 6 % dans ce cas, selon une enquête réalisée par l’Union nationale des étudiants en chirurgie dentaire (UNECD) auprès de 1 800 étudiants en odontologie (30 % de l’ensemble) répartis équitablement entre les différentes UFR et par année d’étude. 

Pour autant, 18 % ont un père ou une mère exerçant une profession médicale (voir graphique). Côté mauvaises nouvelles, un quart des étudiants se dit avoir été en difficulté pour financer le matériel des travaux pratiques. À l’hôpital, 40 % des stagiaires sont déçus par leur centre de soins par rapport à l’idée qu’ils s’en faisaient avant la quatrième année. 58 % ont envie de travailler, mais le cadre ne permet pas, selon eux, d’être à leur plein potentiel. « Cela s’explique notamment par les problèmes de disponibilité du matériel, de l’attente des enseignants et par le taux d’absence élevé des patients. 85 % des étudiants pensent que les étudiants ne sont pas suffisamment consultés et écoutés en clinique », souligne l’association étudiante. Rayon bonnes nouvelles, on apprend que la filière odontologie n’est pas un choix par défaut puisque 65 % des PACES/P1 avaient choisi dentaire en premier choix, et 96 % ne le regrettent pas. 

« Globalement, les trois quarts des étudiants sont satisfaits par leurs études, mais seuls 20 % d’entre eux se disent totalement épanouis », relève l’UNECD qui publiera prochainement un compte rendu exhaustif de son enquête sur internet (www.unecd.fr). Enfin, les futurs praticiens n’ignorent rien des problèmes démographiques qui pèsent sur la profession : si 24 % prévoient d’exercer dans une zone sans problème d’accès aux soins dentaires, 48 % pourraient s’installer dans une zone déficitaire et 8 % sont déjà certains de ce choix. De quoi rassurer, peut-être, le Conseil de l’Ordre en charge de la question.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Le SFCD plaide pour la possibilité d’organiser des « remplacements temporaires partiels »

Aujourd’hui, le remplacement du chirurgien-dentiste libéral, quelle que soit sa durée, doit correspondre à une interruption complète et effective de...
Vie de la profession

Commandez des blouses, soutenez l’AOI

Du 27 mai au 2 juin, l’entreprise Happyblouse, spécialisée dans la vente de tenue médicale, reverse 10 % du montant de chaque commande à l’AOI...
Vie de la profession

Il faut 11 jours pour obtenir un rendez-vous chez le dentiste

Le délai médian pour obtenir un rendez-vous avec un chirurgien-dentiste est de 11 jours en France métropolitaine, montre une étude...
Vie de la profession

Mission humanitaire à Madagascar : des étudiants parisiens lancent un appel aux dons

« Smile for Mada », créée par des étudiants parisiens en chirurgie dentaire, est une association à vocation humanitaire. Elle...
Vie de la profession

Les étudiants en santé veulent en finir avec la réforme PASS/LAS

81 % des étudiants en première année de médecine se disent plus stressés que jamais, 43 % ressentent un stress...
Vie de la profession

Brossage et hygiène bucco-dentaire : les recommandations de la FDI

La FDI publie le 29 avril des recommandations de bonnes pratiques concernant le brossage des dents et l’hygiène bucco-dentaire. Elle...