Nouvelle hausse des prescriptions d’antibiotiques en dentaire

  • Publié le .
Information dentaire

Après une baisse importante en 2020, liée aux confinements, à l’adoption de gestes barrière et à la baisse des consultations médicales, la consommation d’antibiotiques au cours de l’année 2022, en ville, a augmenté de 16,6 % par rapport à 2021 année déjà marquée par une progression de 14 %, s’alarme Santé publique France (SPF) le 13 novembre même si cette consommation « reste à un niveau légèrement inférieur à celui observé en 2019 », avant la pandémie.

En 2022, toutes les tranches d’âge sont concernées par cette hausse mais elle est particulièrement significative chez les très jeunes enfants. Chez les 0-4 ans, le nombre de prescriptions dépassent celles de 2019 tandis que la consommation progresse de 41,8 % chez les enfants de 5 à 14 ans.

La reprise des prescriptions concerne particulièrement l’amoxicilline : + 22 % et « de façon plus préoccupante » l’association amoxicilline + acide clavulanique (+ 17,8 %) et les céphalosporines (+ 21,4 %) « deux antibiotiques fortement générateurs résistances dont la prescription est à restreindre ».

Les médecins, généralistes et spécialistes, sont les plus gros prescripteurs (87,5 % du total des prescriptions) tandis que les chirurgiens-dentistes sont à l’origine de 12,3 % d’entre elles.

« Leurs prescriptions ont progressé depuis 2012 (+ 0,6 % par an en moyenne) et, malgré la baisse observée en 2020, elles étaient en 2022 à un niveau légèrement supérieur à celui atteint en 2019 », souligne SPF.

A partir du 1er décembre, l’agence publique rediffusera la campagne « Les antibiotiques, bien se soigner, c’est d’abord bien les utiliser ». Visible en télé, en ligne, diffusée à la radio ou sous forme d’affiche dans les salles d’attente des professionnels de santé, elle rappelle que les antibiotiques ne sont efficaces qu’en cas d’infections bactériennes et qu’ils doivent être pris uniquement sur avis médical.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

L’OMS Europe appelle à la vaccination contre la rougeole

« Tous les pays doivent prendre des mesures immédiates afin de vacciner les personnes vulnérables, de remédier aux déficits d’immunité et d’empêcher ainsi...
Santé publique

Lutte contre les maladies non transmissibles : l’OMS s’en prend aux industriels

L’OMS Europe appelle les gouvernements des Etats du continent à contrer les stratégies des industriels qui « interférent et influent sur...
Santé publique

Violences sexuelles et sexistes : premières mesures gouvernementales pour le secteur santé

Le ministère de la Santé a présenté le 31 mai « une première série de mesures concrètes » pour prévenir...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Risques sanitaires des JO 2024 vus par l’infectiologue : tout est prévu, sauf l’imprévisible ?

L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) du 26 juillet au 8 septembre 2024 en France, premiers jeux de l’ère post-Covid, provoquera...
Santé publique

Bonne tenue globale de la vaccination en 2023

L’adhésion et le recours à la vaccination sont en hausse en France, constate Santé publique France (SPF) à l’occasion de...
Santé publique

Journée mondiale sans tabac : « Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac »

« Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac », sera le thème de la « Journée mondiale sans tabac » du 31...