Numerus clausus pour la « PACES adaptée »

Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

Un arrêté publié au Journal officiel du 21 décembre fixe le numerus clausus en odontologie pour l’année universitaire 2018/2019 des universités Paris-Descartes, Sorbonne, Paris-Diderot et Brest. Ces établissements participent à une expérimentation dite de « PACES adaptée ». Ils composent cette année avec deux types de modalités d’accès différents. Les redoublants sont inscrits pour la seconde fois au concours de PACES « traditionnel » (uniquement par écrit).
Les entrants passeront un concours « PACES adapté » (écrit et oral de rattrapage). En cas d’échec, ces derniers pourront retenter leur chance, mais uniquement après avoir obtenu une licence (de biologie, notamment). Pour l’ensemble des quatre universités, le numerus est donc de 80 places pour les étudiants issus de PACES traditionnelle (dont 16 pour Brest) et 79 pour les étudiants issus de PACES adaptée (dont 17 pour Brest) et de 8 pour les étudiants admis directement en deuxième année uniquement sur Paris.

Laisser un commentaire