Octobre Rose : le cancer du sein parlons-en !

  • Publié le .
Information dentaire
Seuls 53 % des Français, et 63 % des femmes, se déclarent concernés, pour eux-mêmes ou pour leurs proches, par le cancer du sein, selon un sondage publié par l’Institut Curie le 24 septembre. Une proportion relativement faible au regard de l’incidence élevée de la maladie : 59 000 nouveaux cas et 12 000 décès sont comptabilisés chaque année en France. Une femme sur huit risque de développer un cancer du sein au cours de sa vie.
Heureusement, l‘organisation du dépistage entre 50 et 74 ans a permis de faire reculer de 20 % la mortalité due à ce cancer. S’il est dépisté à un stade précoce, il peut être guéri dans 9 cas sur 10. D’où l’intérêt de la campagne d’information annuelle « Octobre Rose » sur le dépistage précoce et de lutte contre les cancers du sein.
« Cette année, du fait de la crise sanitaire de la Covid, il y a un retard considérable dans le diagnostic des cancers en général, et plus particulièrement des cancers du sein. Durant cette période de confinement, sur les trois mois, il n’y a eu que la moitié des diagnostics de cancer auxquels on s’attendait », s’est inquiété sur Europe 1, ce 1er octobre, Axel Kahn, président de la Ligue contre le cancer. Par conséquent, alors que des retards de diagnostic de deux, trois mois ne doivent pas porter à conséquence normalement, on en est maintenant sans doute dans certains cas à des retards de cinq, six mois. » 
Plus que jamais, la mobilisation reste nécessaire.
#OctobreRose
http://www.cancerdusein.org/

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Le « Mois sans tabac » débute le 1er novembre

L’opération « Mois sans tabac », débute le 1er novembre. C’est un défi collectif qui propose à tous les fumeurs d’arrêter pendant un...
Santé publique

Le rhume n’a pas de traitement efficace, selon les Académies de médecine et pharmacie

Après une analyse de la littérature « aucun traitement du rhume de l’adulte n’a réellement fait preuve d’une grande efficacité », tranchent les Académies...
Santé publique

Un manifeste veut en finir avec les pseudosciences et l’homéopathie et en Europe

Homéopathie, acupuncture, reiki, nouvelle médecine germanique, biomagnétisme, iridologie, thérapie orthomoléculaire,… Dans un « Manifeste contre les pseudosciences en santé », plus de...
Santé publique

L’état de santé bucco-dentaire des plus démunis ne s’améliore pas

En 2019, 23 048 personnes ont été accueillies dans les 15 centres de soins et d’orientation (Caso) de Médecins du...
Santé publique

Grippe : la campagne de vaccination débute le 13 octobre

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière commencera le 13 octobre. Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, cette...
Santé publique

Champignons : gare aux intoxications

Alors que chaque année, de nombreuses intoxications par des champignons sont rapportées aux Centres antipoison (près de 2000 cas en...