OxySafe gel et liquide

Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

Hager & Werken

OxySafe est un produit destiné au traitement local des poches dans le cadre de parodontites et de péri-implantites. Il s’agit d’un gel qui utilise une matrice d’oxoborate hydrocarboné capable de libérer de l’oxygène actif dès qu’elle se trouve en contact avec un tissu vivant. Le principe est de créer un micro-environnement enrichi en oxygène qui va favoriser la désinfection locale du tissu, notamment en éradiquant les bactéries anaérobies. C’est pourquoi le produit est plutôt indiqué pour les poches profondes (supérieures à 5 mm). Le conditionnement est en seringues de 1 ml.
 
L’application est facilitée par des embouts très fins qui permettent de placer le gel, assez souple à la sortie de la seringue, directement au fond de la poche. Il est conseillé de remplir cette dernière jusqu’à débordement du produit et de laisser en place environ 5 minutes avant de rincer à l’aide de liquide physiologique. Des précautions sont à prendre, classiquement communes aux produits utilisant de l’oxygène actif : éviter l’application sur les métaux (hors titane), ne pas trop forcer le produit dans des zones très inflammatoires, car l’application peut engendrer des douleurs à type « cuisson ».
 
Le traitement au fauteuil peut être complété par l’usage d’un bain de bouche utilisant la même technologie.
L’idée d’appliquer de l’oxygène actif au fond des poches parodontales n’est pas nouvelle, et il se pose constamment le problème de l’activation du produit à l’endroit où l’on veut qu’il agisse. En ce sens, OxySafe remplit plutôt bien le cahier des charges : l’application est précise, et il est facile de doser la quantité délivrée. Les effets sont variables selon les situations cliniques, mais il faut reconnaître que les résultats sont globalement positifs, notamment sur les poches profondes : un sondage à 3 semaines après deux applications suivies d’un surfaçage doux a permis, dans au moins 3 cas, de constater la réduction de profondeur de la poche d’environ un tiers. L’intérêt dans le cadre de péri-implantites débutantes (inflammation locale sans perte d’ancrage osseux) est également significatif, même en dehors de toute action mécanique.
 
Ainsi, OxySafe vient compléter de manière intéressante notre boîte à outils, et peut s’intégrer dans nos protocoles au fauteuil concernant le traitement des poches ; la simplicité de son utilisation, ne nécessitant pas d’instrument d’activation, est un atout supplémentaire comparativement à d’autres systèmes équivalents. Son efficacité cliniquement validée fait d’OxySafe un allié redoutable dans notre lutte incessante contre les anaérobies qui détruisent la gencive des patients !

Laisser un commentaire