Pas d’aligneurs sans dentiste

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°33 - 28 septembre 2022
Information dentaire

« Le traitement d’alignement doit être utilisé sous le contrôle vigilant d’un chirurgien-dentiste, spécialiste en orthopédie dento-faciale ou non, estime l’Ordre des chirurgiens-dentistes dans « La Lettre » du mois de septembre. Par son diagnostic, le praticien est seul compétent pour déterminer les conditions précises d’utilisation du dispositif mis en œuvre, effectuer le suivi des effets induits et, dans certains cas, contre-indiquer ce traitement. Des complications sévères peuvent suivre si le traitement n’est pas contrôlé. » L’Ordre souhaite modifier la réglementation actuelle qui permet à n’importe quelle société de commercialiser et de promouvoir directement auprès du grand public, sur Internet et les réseaux sociaux, des gouttières orthodontiques. « Ces sociétés, soit ne mentionnent pas l’intervention nécessaire d’un chirurgien-dentiste, soit prévoient l’intervention d’un chirurgien-dentiste, mais limitée à la prise d’empreinte des arcades dentaires du patient. De telles pratiques comportent des risques réels pour la santé des consommateurs et donc pour la santé publique », considère l’Ordre.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Canicules tueuses

À compter du 1er janvier prochain, les formalités des entreprises devront obligatoirement être accomplies de façon dématérialisée via un guichet...
Santé publique

Repérer et orienter les patientes victimes de violences conjugales

À l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre, la Haute Autorité de...
Santé publique

Bronchiolite : une affiche pour rappeler les gestes de prévention

Alors que Santé publique France a enregistré une augmentation de 24 % des passages aux urgences pour bronchiolite chez les moins de 2 ans,...
Santé publique

Selon les données mondiales de l’OMS, sur 30 ans, l’atteinte carieuse régresse, la maladie parodontale explose

Près de la moitié de la population mondiale (45 % soit 3,5 milliards de personnes) souffre de maladies bucco-dentaires, dont...
Santé publique

La Cnam veut aider la profession à agir contre l’antibiorésistance

Alors que la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques s’est déroulée du 18 au 24 novembre, l’assurance maladie dresse...
Santé publique

« Sanctuariser » l’obligation vaccinale des soignants

« Obligation de vaccination anti-Covid-19 pour les soignants : un maintien impératif ! », clame France Asso Santé, fédération d’associations d’usagers du système de santé....