Pas de « prime Macron » pour les TPE ?

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°39 - 13 novembre 2019
Information dentaire

Malgré la mise en garde de l’Union nationale des professions libérales (UNAPL), confédération de 67 organisations représentatives des professions libérales, début octobre (lire Id n° 35 du 16/10), les députés ont reconduit le bénéfice de la « prime Macron » aux seules entreprises ayant mis en place un accord d’intéressement.

`Ce faisant, ils excluent du dispositif les TPE, au premier rang desquelles les entreprises libérales et leurs salariés, ce type d’accord étant très complexe à mettre en place. « Une fois de plus, le gouvernement fait le choix de privilégier les grandes entreprises et néglige le dynamisme des TPE, lesquelles assurent pourtant la vitalité des territoires et développent un emploi durable de proximité », regrette l’UNAPL le 24 octobre.

Cette prime, d’un montant maximal de 1 000 €, est entièrement exonérée de charges sociales pour l’entreprise et de cotisations pour le salarié.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Fiscalité

La France est toujours le pays à la fiscalité la plus élevée de l’Union européenne

La France a été à nouveau en 2018 le pays à la fiscalité la plus élevée dans l’Union européenne, selon...
Fiscalité

2020 : la « prime Macron » reconduite, mais pas pour les TPE ?

Après son succès en 2019, la « prime Macron » devrait être reconduite en 2020. Cette prime, d’un montant maximal de 1 000 €,...
Fiscalité

Obligations de juillet

Fiscales 15 juillet Impositions mises en recouvrement en mai 2019 Paiement au comptable chargé du recouvrement sous peine de majoration...
Fiscalité

Optimiser sa fiscalité grâce au conjoint, est-ce possible ?

Conjoint collaborateur Ce statut est ouvert aux personnes liées au professionnel libéral par les liens du mariage ou par un...
Fiscalité

Obligations de juin

Fiscales 4 juin Déclaration de revenus (n° 2042) et de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) Délais variables : pour les déclarations souscrites...
Fiscalité

La loi Pacte : quel avenir pour les contrats de retraite actuels ?

Avant la loi Pacte, quand vous souscriviez un contrat de retraite en loi Madelin ou un PERP, vous déduisiez de...