Pas de radios pour les assistantes

Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

Les assistants dentaires ne sont pas habilités à déclencher un appareil générant des rayonnements X », réaffirme l’Ordre des chirurgiens-dentistes sur son site internet. Une rumeur voulait que cette prérogative leur soit attribuée avec leur nouveau statut. « Le Code de santé publique (CSP) est très clair sur la question, assène l’institution.
L’emploi des rayonnements ionisants sur le corps humain est réservé aux médecins et chirurgiens-dentistes justifiant des compétences requises pour réaliser des actes utilisant des rayonnements ionisants et, dans les conditions définies à l’article L. 4351-1, aux manipulateurs d’électroradiologie médicale. »

Selon l’Ordre, un assistant dentaire qui réalise des clichés radio peut se voir poursuivi pour exercice illégal de la profession de chirurgien-dentiste et encourt jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 30 000 € d’amende.

Laisser un commentaire