Pertes d’exploitation : La Médicale fait un geste pour ses assurés

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°21 - 27 mai 2020
Information dentaire

Même si les contrats professionnels comprenant une garantie « perte d’exploitation » ne garantissent pas les conséquences de la pandémie sur l’activité des cabinets, la compagnie d’assurances La Médicale a décidé de « marquer sa solidarité par un geste extra-contractuel exceptionnel », a-t-elle indiqué le 12 mai.

Tout assuré titulaire d’un contrat « Multirisque Pro » ou « Multirisque Cabinet Professionnel » avec garantie perte d’exploitation bénéficiera d’une allocation forfaitaire déterminée en fonction de la profession exercée et du chiffre d’affaires déclaré. Elle sera versée à partir du mois de juin, sans aucune démarche nécessaire. Son montant n’est pas encore connu. Chirurgiens- dentistes, vétérinaires, médecins, sages-femmes ou auxiliaires médicaux, près de 30 000 professionnels bénéficieront de près de 50 millions d’euros selon la compagnie.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

COVID-19

« La pandémie n’est pas finie », prévient l’Académie nationale de médecine

« La pandémie n’est pas finie », s’alarme l’Académie nationale de médecine pour qui l’allègement des mesures contre la Covid-19 est « prématuré »....
COVID-19

Covid-19 : un chirurgien-dentiste ne peut pas refuser de soigner un patient non vacciné, sans passe vaccinal ou sans test négatif

« Contrairement à ce qu’elle prévoit pour les établissements de santé, la loi ne subordonne pas l’accès du cabinet dentaire à...
COVID-19

L’OMS s’inquiète des conséquences de l’accumulation des déchets médicaux liés à la Covid-19

Alertes aux déchets médicaux. Dans un rapport publié le 1er février l’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’inquiète des dizaines...
COVID-19

Covid-19 : les dentistes peuvent vacciner les moins de 12 ans

Un arrêté paru au Journal Officiel du 27 janvier autorise les chirurgiens-dentistes à administrer les vaccins contre le Covid-19 aux...
COVID-19

Une étude rassure sur la sécurité des vaccins à ARNm face aux risques cardiovasculaires chez les adultes

Les vaccins à ARNm sont sûrs vis-à-vis du risque d’évènement cardiovasculaire grave chez les adultes de moins de 75 ans,...