Présidente de la Fédération Européenne de Parodontologie (EFP)

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Chers confrères,

Rappelez-vous, il y a vingt ans déjà, le premier congrès Europerio, organisé par l’European Federation of Periodontology (EFP), voyait le jour à Paris. Depuis, les Europerio se sont succédé tous les trois ans dans différentes villes européennes et sont toujours un gage de qualité et d’originalité.

L’EFP a décidé d’innover en proposant le « Master Clinic ». Il s’agit d’un concept nouveau et différent d’Europerio puisqu’il est exclusivement constitué d’exposés cliniques et destiné aux praticiens ayant déjà une grande expérience en parodontologie et en implantologie. En effet, le programme scientifique comprend des orateurs de renommée internationale prêts à partager leur connaissance. Pour nous aider à rendre plus « vivantes » ces présentations, nous avons fait appel à la technologie de pointe de la 3D. Ceux qui n’ont pas encore eu la chance de découvrir ce type d’exposé auront la possibilité de le faire à Paris, les 7 et 8 février. C’est très impressionnant, vous verrez !

Un débat aura lieu après chaque présentation et donnera à chacun l’opportunité d’interagir et de discuter les techniques présentées avec les orateurs.

C’est une grande fierté pour l’EFP de pouvoir proposer un congrès de ce niveau sans aucun support de l’industrie pour éviter au mieux tout conflit d’intérêt. Les inscriptions se font exclusivement viale website : www.efpmasterclinic.com qui propose également le programme complet. Par ailleurs, le nombre de participants est limité à 500, il reste quelques places disponibles.

L’EFP “master clinic” est un nouveau challenge pour l’EFP qui se doit, en tant que leader mondial en parodontologie et en implantologie, de rester à la pointe.

En attendant le plaisir de vous rencontrer à Paris !

Michèle Reners

Présidente de l’EFP

Entretien avec Michèle Reners


Présidente de la Fédération Européenne de Parodontologie (EFP)Qu’est-ce que l’EFP ?


L’EFP fédère 28 sociétés de parodontologie européennes et représente 13 000 adhérents*. Nous constituons la plus grande fédération mondiale de parodontologie. Elle est constituée de plusieurs comités qui ont chacun des tâches bien distinctes. Cela va de l’harmonisation des programmes de paro en 2e et 3e cycles à l’organisation des workshops qui réunissent les experts dans un domaine spécifique pour rédiger des « guidelines ».

L’EFP propose un soutien tant professionnel que scientifique aux spécialistes en parodontologie, aux chirurgiens-dentistes généralistes, aux hygiénistes, aux assistantes dentaires et aux patients. Son site (www.efp.org) est très complet , proposant des vidéos et autres matériels d’information pour les praticiens et les patients.

Quels sont vos objectifs pour cette année de présidence ?


Mon premier rôle en tant que présidente est de rencontrer les sociétés membres. Après chaque visite, je rédige un rapport qui résume les demandes ou les suggestions de chaque société. Il faut savoir que les sociétés ont des profils et des besoins très différents.

D’autre part, l’EFP a décidé d’inclure des jeunes dans les différentes commissions, et ce projet me tient particulièrement à cœur, je suis chargée de leur sélection et de leur intégration.

Europerio est le grand congrès de l’EFP qui a lieu tous les trois ans. Quand et où a lieu le prochain ?


L’Europerio 8 se déroulera à Londres en juin 2015. C’est le plus grand congrès mondial de parodontologie et d’implantologie. En 2012, à Vienne, il a rassemblé plus de 8 500 participants. L’intérêt majeur de cet événement est de proposer aussi bien des conférences (dont la plupart sont traduites) pour le spécialiste que pour le chirurgien-dentiste généraliste ou encore les hygiénistes ou les assistantes.

Mais en 2014, un nouveau concept de congrès verra le jour à l’EFP : « Le Master Clinic ». Il aura lieu les 7 et 8 février à Paris, sur le thème : « Peri-implant plastic and reconstructive surgery ». Les inscriptions se font en ligne sur le site www.efp.org. Le nombre de participants est limité à 500 et il est destiné aux praticiens qui ont déjà une expérience en parodontologie.

Quelles sont les préoccupations actuelles de l’EFP ?


Son but est de promouvoir la parodontologie et la santé parodontale en Europe de différentes manières. Un projet très concret et tout récent est la publication du « MANIFESTO » dont le but est de faire prendre conscience au monde médical de l’importance des maladies parodontales sur la santé générale. Ce manifeste est traduit dans toutes les langues européennes et édité dans les revues dentaires.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Rencontre avec

Une vie, une carrière…Jean-Paul Louis

Pourquoi êtes-vous devenu chirurgien-dentiste ? Quelle a été votre formation ? Comme tous les enfants de l’époque, j’ai tout d’abord souhaité...
Non classé Rencontre avec

Cinq questions à Uéli Grunder

Comment se compose l’équipe de votre cabinet ? L’équipe soignante est composée de quatre praticiens dont trois sont les associés et l’un...