Prise en charge chirurgicale des améloblastomes d’extension intracrânienne

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°31 - 20 septembre 2023 (page 4-5)
Information dentaire
Article analysé : Armocida D, Berra LV, Pucci R et al. Ameloblastoma and intracranial involvement: The current challenge of the radical surgical treatment. Comprehensive review of the literature and institution experience. J Maxillofac Oral Surg 2022;21(1):34-43.

L’améloblastome est une tumeur odontogénique d’origine épithéliale, bénigne mais agressive avec une forte tendance à la récidive. Se développant essentiellement au sein de la mandibule, l’améloblastome peut atteindre une taille très importante aux dépens de l’invasion des structures loco-régionales. L’extension intracrânienne (base du crâne, sinus, fosses infratemporale et ptérygopalatine, espace parapharyngée et orbites) est rare mais gravissime, car elle engage le pronostic vital. Il n’existe pas à l’heure actuelle de consensus de prise en charge pour les patients concernés.

L’objectif de cette revue systématique est de fournir une analyse qualitative de la littérature de tous les cas d’améloblastome d’extension intracrânienne, pour en dégager les caractéristiques cliniques communes et les prises en charge chirurgi­cales proposées. Il est également présenté le cas d’une femme de 56 ans atteinte d’un améloblastome maxillaire gauche récurrent avec extension aux fosses crâniennes antérieure et moyenne.

Cette revue de littérature a recherché les articles disponibles dans MEDLINE, NIH Library, PubMed et Google Scholar et a été menée en accord avec les directives PRISMA. Initialement, seuls les articles anglophones ont été inclus. Puis, devant la rareté des cas d’extension intracrânienne rapportés, la recherche a été étendue à tous les articles indépendamment de la langue d’écriture.
Les données de 23 études rapportant les cas de 32 patients ont été extraites. En ajoutant le cas présenté par la revue elle-même, ce sont au total 33 cas qui ont été analysés dont 18 hommes et 15 femmes d’une moyenne d’âge de 50 ans et sans prédominance ethnique particulière (africains 14,3 %, asiatiques 32,1 %, caucasiens 53,6 %).

La localisation de la tumeur à l’origine était majoritairement maxillaire (chez 23 patients sur 33, soit 69,7 %) puis mandibulaire (chez 9 patients sur…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Simplification des critères diagnostiques des DTM

article que nous avons décidé de mettre en lumière fait suite à une publication de 2014*, dans laquelle un groupe...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Infection à Herpes simplex et cancers têtes et cou

Les cancers de la bouche et du pharynx constituent un groupe hétérogène comprenant les cancers de la lèvre, de la...
Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Étude transversale comparative des besoins orthodontiques socio-psychologiques et des habitudes orales dans le trouble du spectre autistique

Objectif : Les enfants et les adolescents atteints de trouble du spectre autistique (TSA) ne présentent pas des caractéristiques orales spécifiques....
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Association entre estime de soi et composante esthétique du sourire chez les adolescents

Contexte et Objectif : Durant l’adolescence, l’estime de soi revêt une importance capitale dans la construction du bien-être global et de...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Impact du traitement orthodontique sur la qualité de vie liée à la santé bucco-dentaire des adolescents : une étude longitudinale

Contexte et Objectif : La période de l’adolescence est généralement tumultueuse ; plus spécifiquement, les malocclusions peuvent conduire à une faible estime...