Procédures endodontiques régénératives

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

L’endodontie régénérative est définie comme un ensemble de procédures destinées à remplacer physiologiquement une structure dentaire endommagée, comprenant la dentine et la structure radiculaire ainsi que le complexe pulpo-dentinaire.
La différence entre le traitement canalaire traditionnel et celui par procédures régénératives est que le canal désinfecté est rempli d’un matériau étranger biocompatible mais non vivant pour le premier et de tissus vivants pour ce dernier.
Les procédures endodontiques régénératives (PER) sont couramment utilisées pour traiter les dents permanentes immatures avec pulpe nécrotique, infectée ou non. Il a été montré que ces procédures sont capables d’éliminer les signes et symptômes et de résoudre les parodontites apicales. De plus, un épaississement des parois canalaires et/ou un développement radiculaire ont pu être observés dans certains cas.
Récemment, les procédures régénératives ont été utilisées avec succès pour traiter aussi des dents permanentes matures avec pulpe nécrotique et parodontite apicale.
Le présent article porte sur une série de cas comprenant 6 patients (4 femmes et 2 hommes), âgés de 8 à 21 ans. Sept dents permanentes, 4 antérieures et 3 molaires présentant une pulpe nécrosée et une parodontite apicale ont été traitées. Radiographiquement, le développement des racines était presque complet, excepté les apex des molaires, légèrement ouverts. Un débridement chimio-mécanique complet a été exécuté, à l’aide d’hypochlorite de sodium, et les canaux remplis d’une pâte à l’hydroxyde de calcium (Metapaste, Meta Biomed Co). Lors d’une seconde visite, le canal a de nouveau été préparé chimio-mécaniquement et une lime K 15 a été forcée au-delà de l’apex pour s‘assurer de son ouverture. Une nouvelle fois, le canal a ensuite été rempli de Metapaste. Lors d’une troisième séance, la pâte à l’hydroxyde de calcium a été soigneusement éliminée à l’aide de sérum physiologique, puis un rinçage à l’EDTA a été effectué suivi d’un séchage. Des limes K 20 ou 25 ont été introduites au-delà de l’apex d’environ 3 mm pour provoquer un saignement. Après environ 15 minutes, lorsque le sang est apparu semi-coagulé, un bouchon de 3 mm de MTA a été placé dans la partie coronaire du canal.
Lors d’une quatrième séance, une obturation définitive a été placée au-dessus du MTA, après vérification de sa prise.
Après contrôles à 8 et à 26 mois, les lésions péri-apicales de deux dents ont été observées comme guéries et les autres en voie de l’être. Les dents, cependant, ne répondaient pas aux tests électrique ou au froid.
En conclusion, cette série de cas montre le potentiel des procédures régénératives endodontiques pour les dents matures avec pulpes nécrotiques et parodontite apicale.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...