Rencontre avec Jérémy Glomet, Président de l’UNECD

  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°2 - 15 octobre 2017
Information dentaire

Représenter les étudiants et au-delà…

Pouvez-vous nous présenter l’Union Nationale des Étudiants en Chirurgie Dentaire (UNECD), dont vous êtes le président ?

L’UNECD est une association loi 1901 qui a cinquante-six ans cette année. Elle est la plus ancienne association de représentation des étudiants d’une filière. Ses missions sont extrêmement vastes, de la représentation des étudiants dans les instances institutionnelles ou professionnelles à la formation des associatifs locaux lors de nos trois congrès annuels, en passant par des missions de solidarité internationale ou de prévention sur notre territoire.

En quelle année d’étude êtes-vous ? Qu’est-ce qui vous motive dans cet engagement associatif?

Je suis actuellement en sixième et dernière année à la faculté de Nantes. Et la représentation des étudiants est quelque chose qui me tient à cœur. Nous pouvons faire avancer les choses, mais pour cela il faut être force de proposition. Cela nous amène à rencontrer des institutionnels, des professionnels ou encore d’autres étudiants, et c’est une aventure humaine extraordinaire.
L’avantage de l’UNECD est que le « syndicalisme » ou la défense des intérêts des étudiants n’est pas sa seule mission. Cette variété d’actions permet aussi de ne jamais se lasser et d’intéresser tout le monde.

Quels sont les axes prioritaires de vos actions ?

Pour ce mandat, nos axes prioritaires sont très simples :
– un travail sur la démographie professionnelle, avec la mise au point d’un plan d’action à proposer aux instances ;
– la défense des étudiants et de leurs intérêts immédiats ou futurs, comme le combat que nous avons mené et que nous continuerons de mener contre le règlement arbitral ou lors des discussions sur la réforme du troisième cycle ;
– le renouvellement et le développement de nos actions de solidarité internationale pour diversifier les services que nous pouvons apporter aux populations sur place ;
– l’apport de notre expérience et la participation associative de l’UNECD dans les instances étudiantes internationales, ainsi que le développement des échanges internationaux ouverts pour nos étudiants ;
– le développement de l’intérêt scientifique de nos étudiants en valorisant leurs travaux de recherche et en travaillant pour un meilleur accès à celle-ci lors de leurs études.
Bien entendu, notre politique générale est plus vaste, mais ces points sont les piliers de ce projet.

Comment pourriez-vous décrire le ressenti des étudiants vis-à-vis des biomatériaux dentaires ?

Comme pour toute discipline fondamentale, les biomatériaux ont du mal à accrocher les étudiants dans un premier temps, car nous ne voyons pas toujours l’intérêt de connaître les propriétés des matériaux. Mais une fois entré dans le vif du sujet, l’intérêt se développe beaucoup plus, et certains en viennent à regretter de ne pas en savoir plus.

Vous êtes partenaire de la Société Francophone de Biomatériaux Dentaires (SFBD). Pouvez-vous expliquer les motivations qui vous y ont amené?

Il y a deux ans, l’UNECD comme la SFBD ont mis en place un congrès à destination des étudiants. Ils avaient pour but dans les deux cas de valoriser leurs travaux de recherche, de permettre un accès à des conférences d’un haut niveau et de montrer sous un jour nouveau le domaine de la recherche, souvent peu connu des étudiants.
En voyant que nos objectifs et nos organisations étaient similaires, il nous a semblé opportun d’unir nos efforts plutôt que de nous faire concurrence. De plus, les biomatériaux sont les éléments centraux de notre pratique. Ils sont transversaux. Même les étudiants souhaitant s’orienter plus particulièrement vers telle ou telle pratique auront toujours besoin de biomatériaux ! C’est ainsi que nous avons donc décidé d’un commun accord de mettre en relation nos compétences pour organiser en alternance nos congrès respectifs. Et nous sommes fiers d’avoir contribué à l’énorme succès du congrès de la SFBD les 6 et 7 juillet 2017 !

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Le SFCD plaide pour la possibilité d’organiser des « remplacements temporaires partiels »

Aujourd’hui, le remplacement du chirurgien-dentiste libéral, quelle que soit sa durée, doit correspondre à une interruption complète et effective de...
Vie de la profession

Commandez des blouses, soutenez l’AOI

Du 27 mai au 2 juin, l’entreprise Happyblouse, spécialisée dans la vente de tenue médicale, reverse 10 % du montant de chaque commande à l’AOI...
Vie de la profession

Il faut 11 jours pour obtenir un rendez-vous chez le dentiste

Le délai médian pour obtenir un rendez-vous avec un chirurgien-dentiste est de 11 jours en France métropolitaine, montre une étude...
Vie de la profession

Mission humanitaire à Madagascar : des étudiants parisiens lancent un appel aux dons

« Smile for Mada », créée par des étudiants parisiens en chirurgie dentaire, est une association à vocation humanitaire. Elle...
Vie de la profession

Les étudiants en santé veulent en finir avec la réforme PASS/LAS

81 % des étudiants en première année de médecine se disent plus stressés que jamais, 43 % ressentent un stress...
Vie de la profession

Brossage et hygiène bucco-dentaire : les recommandations de la FDI

La FDI publie le 29 avril des recommandations de bonnes pratiques concernant le brossage des dents et l’hygiène bucco-dentaire. Elle...