Réparation des composites

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Bien que les résines composites aient fait de très sérieux progrès du point de vue mécanique et esthétique, il subsiste des possibilités de carie secondaire, de discoloration, de problème de teinte, d’usure et d’éclat ou de fracture en masse. Traditionnellement, en cas d’échec, la restauration est éliminée et refaite totalement. Cependant, à chaque fois, la cavité est agrandie et la dent fragilisée ce qui peut conduire à des restaurations plus complexes et parfois des risques pulpaires. La réparation des composites limite ces inconvénients et apparaît maintenant comme viable à long terme. Un questionnaire adressé à 20 fabricants révèle que tous recommandent la réparation, mais plus de la moitié n’indiquent pas de procédure et les autres se bornent à recommander d’effectuer la réparation avec le même composite, ce qui n’est pas toujours évident lorsque l’on ne connaît pas celui qui a été utilisé.
Pour la présente expérimentation in vitro, des disques de composite nano-hybride (Grandi) ont été réalisés et traités selon les procédures suivantes : (1) surface avivée à la fraise et adhésif Solobond Plus ; (2) sablage à l’oxyde d’alumine à 27 µm et adhésif ; (3) air-abrasion avec particules d’alumine à 30 µm enrobée de silice (Cojet Sand), silane (Monobond-S) et adhésif ; (4) témoin négatif avec application d’adhésif seulement. Une nouvelle couche de composite a alors été appliquée et les échantillons stockés 1 jour ou 6 mois. À 37 °C dans une solution saline.

Les résultats du test en micro-traction montrent que le temps de conservation n’influait pas les résultats. Tous les composites réparés étaient plus résistants que le témoin négatif, mais n’atteignaient pas la résistance du composite intact. Il n’y avait pas de différence significative entre les différentes procédures. Il apparaît donc important, lorsque l’on répare un composite, d’augmenter sa rugosité de surface par fraisage ou diverses procédures de sablage.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Étude transversale comparative des besoins orthodontiques socio-psychologiques et des habitudes orales dans le trouble du spectre autistique

Objectif : Les enfants et les adolescents atteints de trouble du spectre autistique (TSA) ne présentent pas des caractéristiques orales spécifiques....
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Association entre estime de soi et composante esthétique du sourire chez les adolescents

Contexte et Objectif : Durant l’adolescence, l’estime de soi revêt une importance capitale dans la construction du bien-être global et de...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Impact du traitement orthodontique sur la qualité de vie liée à la santé bucco-dentaire des adolescents : une étude longitudinale

Contexte et Objectif : La période de l’adolescence est généralement tumultueuse ; plus spécifiquement, les malocclusions peuvent conduire à une faible estime...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Évaluation de l’état psycho-émotionnel des patients souffrant de troubles temporo-mandibulaires : une étude pilote

Objectif : L’objectif de cette étude pilote était de développer un questionnaire pour évaluer l’aspect psycho-émotionnel des patients souffrant de Dysfonctionnements...