Repérer et orienter les patientes victimes de violences conjugales

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°43 - 7 décembre 2022
Information dentaire

À l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre, la Haute Autorité de Santé (HAS) diffuse sur son site internet (www.has-sante.fr) un outil d’aide au repérage des violences conjugales au sein du couple. « Ces recommandations s’adressent plus particulièrement aux professionnels de santé intervenant en premier recours ou dans le cadre de la prévention », souligne la HAS, dont, bien entendu, les chirurgiens-dentistes. Une récidive de fracture dentaire, de fracture de prothèse, des plaies de la face, des muqueuses buccales ou encore une asymétrie du visage, « doivent alerter », indique la fiche qui propose également, entre autres, une liste de questions adaptées au contexte : « Comment vous sentez-vous à la maison ? », « Comment votre conjoint se comporte-t-il avec vous ? », « En cas de dispute, cela se passe comment ? »…

Pour mémoire, l’Ordre des chirurgiens-dentistes propose une formation en e-learning destinée à mieux repérer, prendre en charge et orienter les patientes victimes de violences (http://formation.ordre-chirurgiens-dentistes.fr). En moyenne en France, 219 000 femmes âgées de 18 à 75 ans sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles commises par leur ancien ou actuel partenaire intime, au cours d’une année. Seulement 19 % de ces victimes déclarent avoir déposé une plainte auprès de l’autorité (gendarmerie ou commissariat de police) à la suite de ces violences.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Nouvelle alerte sur la consommation de protoxyde d’azote

Chez une personne qui présente de façon inexpliquée des signes d’alerte neurologiques, cardiovasculaires ou des manifestations psychiatriques, pensez à l’inhalation...
Santé publique

Grippe : campagne de vaccination prolongée

Malgré une « nette diminution des indicateurs pour la troisième semaine consécutive, la circulation des virus grippaux est toujours active et une...
Santé publique

« La bonne santé n’a rien à voir avec l’alcool », souligne une nouvelle campagne de santé publique

« N’est-ce pas un peu absurde de se souhaiter une bonne santé avec de l’alcool, alors qu’il multiplie les risques...
Santé publique

Hausse du tabagisme chez les femmes et les moins diplômés

Chez les femmes de 18 à 75 ans, la prévalence du tabagisme quotidien est passé de 20,7 % à 23...
Santé publique

Faire du vieillissement en bonne santé une priorité de santé publique

En 2050, selon l’Insee, 22,3 millions de Français (1 habitant sur 3) seront âgés de 60 ans ou plus, contre 12,6 millions...
Santé publique

Alcool : et si vous incitiez vos patients à faire une pause en janvier ?

Le #DryJanuaryFR c’est pour bientôt. Objectif de ce « Défi de Janvier » : ne pas boire une goutte d’alcool à...