Sacré couvre-chef

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°39 - 10 novembre 2021
Information dentaire

Ce chapeau très particulier appartenait à un dentiste de rue ou à un arracheur de dents du quartier de Southwark à Londres dans les années 1825-1855. Il est en velours marron et en feutre et orné d’environ 88 dents humaines cariées ayant appartenu à ses patients. Les dents ont été percées et attachées avec de la ficelle. « Le port d’un chapeau comme celui-ci était censé montrer l’aspect « magicien » du travail du dentiste, indique le musée du quartier de la capitale anglaise.

L’arrachage des dents étant douloureux, risqué et sans anesthésie, il fallait faire confiance au dentiste, et ce chapeau est la preuve qu’il avait exercé son métier avec succès. » (http://heritage.southwark.gov.uk).

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

À découvrir

Article réservé à nos abonnés Ces liens que Lyon tisse au cœur du vivant

« Qu’un ami véritable est une douce chose »… La Fontaine a raison ; mais on dit aussi « qui aime bien...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Spécial Tendances – avril 2024

« On n’a pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression… » Si le professionnalisme de l’équipe dentaire contribue pour...
À découvrir

Le dentiste faisait le Guignol

Canut comme ses parents, puis marchand forain, Laurent Mourguet, né à Lyon le 3 mars 1769, devient, à 24 ans, arracheur de dents. Le...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Copies qu’on forme

Ados et robots : demain la veille Comment les questions sur la formation de l’identité de genre, au fil de l’apprentissage...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Antoine Le Roux de La Fondée, le dernier élève-associé de Pierre Fauchard

Depuis son arrivée à Paris, Pierre Fauchard (1679-1761) habitait l’hôtel de l’Alliance, au 14 de la rue des Fossés-Saint-Germain ;...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Le souffle de la création

Dans l’air du temps… Du souffle, il en faudra à tous les sportifs des JO pour l’emporter sur les divers...