Sacré couvre-chef

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°39 - 10 novembre 2021
Information dentaire

Ce chapeau très particulier appartenait à un dentiste de rue ou à un arracheur de dents du quartier de Southwark à Londres dans les années 1825-1855. Il est en velours marron et en feutre et orné d’environ 88 dents humaines cariées ayant appartenu à ses patients. Les dents ont été percées et attachées avec de la ficelle. « Le port d’un chapeau comme celui-ci était censé montrer l’aspect « magicien » du travail du dentiste, indique le musée du quartier de la capitale anglaise.

L’arrachage des dents étant douloureux, risqué et sans anesthésie, il fallait faire confiance au dentiste, et ce chapeau est la preuve qu’il avait exercé son métier avec succès. » (http://heritage.southwark.gov.uk).

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

À découvrir

Article réservé à nos abonnés Tendances – été 2022

Trop tôt pour préparer la rentrée ? Vous changerez d’avis lorsque vous aurez vu la sélection d’équipements et d’accessoires de bureau des pages...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Flot de couleur à la Fondation Vuitton

Pour une peinture qui en jette Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts des artistes, et beaucoup d’encre pour les critiques,...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Un ancien esclave guyanais, dentiste à Compiègne au XIXe siècle

Sous l’égide de la Société Française d’Histoire de l’Art Dentaire (SFHAD) Musée Virtuel de l’Art Dentaire (MVAD) Association de Sauvegarde du Patrimoine...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Ombres et lumières

La grotte cosquer fait surface C’est une histoire magnifique, bien digne de Marseille : en 1985, le plongeur Henri Cosquer...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Un été de festivals

S’ils avaient fait un retour timide l’an passé — pass sanitaire et autres jauges obligent –, cette fois ça y est, ils sont...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Palais de la Porte Dorée : Bain de fraîcheur à l’aquarium tropical

Algues au rythme de la vie Elles sont partout et innombrables, restent invisibles en grande partie, colonisent à notre insu...