Santé bucco-dentaire : l’UFSBD dénonce les dérives des réseaux sociaux

  • Publié le .
Information dentaire

L’UFSBD appelle le grand public à « se méfier des informations trompeuses et des promesses illusoires véhiculées sur les réseaux sociaux ou par des publicités non vérifiées au risque de mettre sa santé bucco-dentaire en danger. »

Dans son collimateur, les traitements orthodontiques par gouttières proposés en dehors des cabinets dentaires, l’utilisation de produits d’éclaircissement vendus sur Internet « dont la composition ne respecte pas la réglementation en vigueur » et la promotion d’actes cosmétiques dentaires comme que le limage ou la découpe des dents qui « s’apparentent à des mutilations dentaires ».

Dans son communiqué du 11 juillet, l’UFSBD encourage le grand public « à consulter régulièrement son chirurgien-dentiste, seul expert capable de fournir des soins et conseils bucco-dentaires sûrs et adaptés à chacun, pour garantir la santé et le sourire. »

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Tuberculose : rebond des cas déclarés

Après trois années de baisse, consécutives « aux mesures sanitaires et sociales mises en place afin de limiter la diffusion de...
Santé publique

Recrudescence des cas de rougeole en France et en Europe : surveillance accrue avant les JO

Au cours de l’année 2023, 117 cas de rougeole, dont 31 importés, ont été déclarés en France soit une multiplication...
Santé publique

Covid : porter attention aux immunodéprimés

Alors que pour la moitié des Français, le Covid-19 est devenu une maladie bénigne (51 %) et que pour 45 % d’entre...
Santé publique

Sport et santé orale : l’UFSBD fait le point

En cette année olympique, à l’occasion de la Journée mondiale de la santé bucco-dentaire du 20 mars, l’UFSBD attire l’attention « sur le rôle...
Santé publique

Lutte contre le sida : le message aux professionnels de santé

« Alors que nous célébrons cette année les 40 ans de la découverte du virus du VIH/sida, les progrès en matière...
Santé publique

Le MEOPA, nouvel antidépresseur ?

Le protoxyde d’azote pourrait trans­former la façon de traiter la dépression, notamment pour certains patients résistants aux anti­dépresseurs usuels », indique...