Sauf preuve du contraire, c’est un cancer

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°20 - 18 mai 2022 (page 4)
Information dentaire
Article analysé : • Cabral Ramos et al. Oral squamous cell carcinoma around dental implants: a systematic review. Oral Surg Oral Med Oral Pathol Oral Radiol 2021 ; 131 (6) : 660-74.

Le carcinome épidermoïde (CE) représente la majorité des sous-types histologiques des cancers de la cavité buccale et possède un mauvais pronostic. La similitude entre le CE, qui peut revêtir différentes formes cliniques, et les lésions bénignes dans les régions péri-implantaires peut être un facteur confondant majeur pour le clinicien. Le but de cette revue systématique est de caractériser le profil épidémiologique, de dépister les facteurs de risque possiblement impliqués et d’évaluer les caractéristiques cliniques du CE oral autour des implants dentaires.

Les critères d’inclusion sont basés sur l’approche PECOS avec : P les patients atteints d’un CE autour d’implants dentaires ; E autour des implants dentaires ; C les patients atteints d’un CE sans implant dentaire ; O épidémiologie et carcinogenèse ; S rapport de cas, série de cas, étude rétro­spective sans restriction de langue ou de temps. Ont été exclus les rapports de cas et les études rétrospectives avec des patients atteints de tumeurs bénignes, de métastases ou autres néoplasies que le CE et les patients sans implant dentaire atteints de CE, les revues, lettres à éditeur, opinions d’expert, chapitres d’ouvrage, conférences, résumés, posters, brevets et études cliniques. L’identification des articles a été réalisée sur Embase, Scopus et PubMed avec comme MeSH term (« Squamous cell carcinomas » OR « mouth neoplasms ») AND (« dental implant » OR « peri-implantitis »).

Trente-trois études, dont 31 rapports de cas et 2 études rétrospectives, ont été incluses. Au total, l’échantillon est composé de 63 patients, avec une majorité de femmes (55,5 %), et d’âge moyen 66,7 ans. Cinquante-six cas de CE oral autour des implants dentaires étaient situés à la mandibule (88,8 %), 7 cas au maxillaire (7,9 %) et 2 sur le bord latéral de la langue en contact avec des implants posés à la mandibule…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Revue de presse

Pathologies de l’ATM : indications des examens

Le diagnostic des pathologies de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM) est particulièrement complexe, notamment du fait d’un accès limité à l’inspection visuelle...
Revue de presse

Intelligence artificielle et diagnostic parodontal

Le développement de l’intelligence artificielle (IA) s’est invité depuis plusieurs années dans notre quotidien, sans que l’on en ait conscience...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Occlusion et bruxismes

Cet article montre que le bruxisme est souvent et trop rapidement associé à des usures dentaires, pouvant entraîner des modifications...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Revue de Presse : la 100e

Après la fin des vacances, ce numéro de votre revue L’Information dentaire, qui ouvre une nouvelle saison d’informations scientifiques et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Évaluation de la récidive orthodontique à l’aide de contentions thermoformées équipées de microcapteurs

Objectifs : Les appareils de contentions thermo­formées présentent de nombreux avantages comme l’esthétique, un maintien de l’hygiène bucco-dentaire facilité ou un processus...