Seuls 13 % des Français nettoient leurs espaces interdentaires

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire
75 % des Français estiment que la brosse à dents suffit pour le nettoyage de la totalité des surfaces dentaires et seulement 13 % des sondés déclarent nettoyer leurs espaces interdentaires au moins une fois par jour », s’inquiètent l’UFSBD et Pierre Fabre Oral Care à l’occasion de la Journée mondiale de la santé bucco-dentaire, le 20 mars. Ils publient à cette occasion une enquête menée via Facebook, Twitter et Internet auprès de 22 969 personnes entre décembre et février derniers. « La moitié des personnes qui déclarent nettoyer leurs espaces interdentaires reconnaissent le faire sur prescription expresse de leur chirurgien-dentiste, commente Benoît Perrier, lui-même chirurgien-dentiste et secrétaire général de l’UFSBD. Or, ce même sondage nous indique que 90 % des Français attendent des conseils en matière d’hygiène bucco-dentaire de la part de leur dentiste. Les praticiens détiennent donc les clés de l’amélioration de la santé parodontale des Français. Les omnipraticiens doivent réhabiliter la gencive. Brossettes ou fil dentaire, à eux de prescrire, systématiquement, ce qui est le plus adapté à leurs patients et de prendre le temps de leur en montrer la bonne utilisation. »

Les deux partenaires lancent à nouveau leur opération « Printemps du sourire » auprès des professionnels de santé. Durant un peu plus d’un mois, des animations avec un jeu concours se dérouleront dans les pharmacies, spécifiquement autour du brossage interdentaire (formation des officinaux et présentation de produits), et les visiteurs médicaux Pierre Fabre s’entretiendront avec les praticiens sur le sujet pour qu’ils en deviennent promoteurs. Plus largement, toujours selon la même enquête, 69 % des femmes consultent un chirurgien-dentiste au moins une fois par an avec la réalisation d’un détartrage contre seulement 54 % des hommes. Plus d’un quart (26 %) ne se brossent pas les dents au moins deux fois par jour, 61 % déclarent avoir les gencives
qui saignent de temps en temps et 14 % à chaque brossage. Enfin, 36 % ne connaissent pas les liens entre santé générale et santé bucco-dentaire et 23 % se déclarent même en bonne santé générale alors qu’ils déclarent ne pas être en bonne santé bucco-dentaire.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Article réservé à nos abonnés Risques sanitaires des JO 2024 vus par l’infectiologue : tout est prévu, sauf l’imprévisible ?

L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) du 26 juillet au 8 septembre 2024 en France, premiers jeux de l’ère post-Covid, provoquera...
Santé publique

Bonne tenue globale de la vaccination en 2023

L’adhésion et le recours à la vaccination sont en hausse en France, constate Santé publique France (SPF) à l’occasion de...
Santé publique

Journée mondiale sans tabac : « Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac »

« Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac », sera le thème de la « Journée mondiale sans tabac » du 31...
Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...