Sonicare for Kids connectée

Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

Philips Sonicare

Dopé par le succès de sa brosse à dents « pour les grands », Philips Sonicare enfonce le clou avec cette version « for Kids » que nous avons pu faire tester par l’ensemble de notre panel.
Un test riche d’enseignements, tant plusieurs remarques nous ont fait réfléchir, puis réagir… Cassons tout d’abord certaines idées reçues, au premier rang desquelles une interrogation étonnante, bien que légitime puisque ce produit s’adresse à nos enfants, prunelles de nos yeux : les ultrasons ne sont pas dangereux pour nos chères têtes blondes ! De toute façon, les brosses Philips Sonicare ne sont pas vraiment ultrasonores, leur fréquence de vibration « à vide » ne dépassant pas 258 Hz, bien en deçà des ultrasons dont le domaine de fréquence commence à 20 kHz. Dans le même ordre d’idées, nous avons eu plusieurs retours mentionnant une utilisation ressentie comme désagréable, au départ du moins… En croisant ces retours avec ceux de nos précédents essais de produits comparables, il est intéressant de constater qu’ils proviennent de parents non-utilisateurs de brosse électrique, des virtuoses de la méthode du rouleau pour la plupart. De là à se demander si les véritables testeurs ont eu leur mot à dire, il n’y a qu’un pas… que nous nous garderons bien de franchir pour ne pas compromettre le bel état d’esprit de notre panel.
 
D’autant que la grande majorité des commentaires sont dithyrambiques, y compris de la part d’odontologistes pédiatriques de grande qualité, de ceux qui consacrent le temps qu’il faut à apprendre à leurs jeunes patients une méthode de brossage efficace. Philips Sonicare a en effet mis le paquet en présentant un concept complet avec cet outil accompagné d’une App qui permet à l’enfant de suivre sa séquence de brossage et le motive à y consacrer le temps nécessaire. Certes, le manche est un peu volumineux pour les plus petits des mains desquels il va avoir tendance à s’échapper lors des premières utilisations. Le temps de prendre ses repères et de personnaliser sa brosse grâce à sa face avant amovible (riche idée, si ce n’est qu’une famille nombreuse va devoir affronter la tentation de multiplier les brosses…) et le maniement de l’outil ne pose plus aucun problème, la dextérité de nos chers petites et petits étant bien suffisante pour manier efficacement l’engin !
 
Comme le signale l’une de nos « pédos », le côté ludique de la brosse accompagnée de son App remporte tous les suffrages et améliore de manière très significative la qualité de l’hygiène orale, même des plus réfractaires à la simple idée de brossage. La tête présente de plus une forme adaptée aux petites bouches et aux petites quenottes, même irrégulièrement plantées comme c’est souvent le cas lors de l’évolution en denture mixte. Entre les dents de lait en partance et l’apparition progressive des dents permanentes, la situation n’est pas des plus faciles pour le contrôle de plaque ! Plusieurs fois mentionné, l’indispensable contrôle parental en fin de brossage s’en trouve bien plus aisé, l’outil faisant par lui-même l’essentiel du travail, indépendamment ou presque de la concentration de l’enfant qui l’utilise, il ne subsiste plus que quelques petites zones anfractueuses à déplaquer… mission accomplie en un instant !
 
L’époque où la brosse à dents électrique était réservée aux patients handicapés ou trop malhabiles est définitivement révolue… Faut-il s’en réjouir ? De fait, ces outils permettent avec un peu d’application d’obtenir un contrôle de plaque largement supérieur à ce que la plupart d’entre nous peuvent espérer, faute de temps ou de régularité. En proposant une version adaptée à nos chères têtes blondes, Philips Sonicare adapte l’un des grands principes de la pédagogie moderne : on n’apprend jamais mieux que lorsque l’on s’amuse ! Comme tout le monde s’accorde à le penser, l’hygiène bucco-dentaire (entre autres…) se programme assez tôt dans leur cerveau malléable pour devenir, à l’âge adulte, un moment incontournable. Et avant cela, les aider à franchir sans trop de dégâts cette période de tous les dangers pour les dents : l’adolescence puis le passage à l’âge adulte…


 
 
Remerciements à la société Philips d’avoir accepté cet essai.

Laisser un commentaire