Sous l’égide du PEERS et en partenariat avec Dentsply Sirona

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire
Direction les sommets ! Les 27 et 28 janvier 2017, pour la 3e année consécutive, le Sommet Universitaire en Implantologie a été un lieu d’échanges et de transmission des connaissances.
Organisé à Méribel par Dentsply Sirona et le PEERS (Plateforme pour l’Echange, l’Education, la Recherche et la Science), sous la présidence scientifique de François Boschin, ce rendez-vous a permis aux étudiants de 14 Diplômes Universitaires en Implantologie de représenter leur formation à travers des cas cliniques et des travaux de recherche d’une grande qualité, tant sur le fond que sur la forme, avec une riche iconographie et des présentations originales pour aborder des thèmes extrêmement variés : le flux numérique, la prise en charge de cas complexes, les allogreffes, la chirurgie minimalement invasive, les élévations sinusiennes, le remaniement alvéolaire et l’implantation, l’étanchéité des connexions implantaires, la dose et le cone-beam, les protocoles d’extraction/implantation immédiate, les bisphosponates, les implants de diamètre étroit … Autant de sujets qui reflète parfaitement les interrogations et domaines d’évolution actuels de l’implantologie.

Le vendredi soir, le Pr Irena Sailer, du département de prothèse fixée et biomatériaux de l’Université de Genève, a présenté une conférence sur les biomatériaux et restaurations antérieures fixes, et proposé un arbre décisionnel pour la sélection du biomatériau le plus « approprié ». En effet, le choix raisonné des métaux ou céramiques est primordial pour une intégration biologique réussie à long terme.

Le congrès s’est par ailleurs terminé sur un échange très constructif avec les membres du PEERS et un résumé des thématiques abordées :

– à quel âge peut-on décider d’implanter, et comment essayer d’anticiper les évolutions alvéolaires ?
– quelle est l’efficacité des allogreffes à moyen et long terme, et quelles techniques sont les plus fiables dans l’augmentation verticale ou horizontale ?
– faut-il réaliser de la prothèse vissée ou scellée ? Question perpétuelle de la prothèse implantaire…
A remarquer également qu’étant donné l’actualité, la grève des chirurgiens-dentistes et des étudiants fut un thème présent tout au long du congrès, avec en particulier les témoignages de soutien de nombreux enseignants présents.

Encore une fois, ce sommet qui concilie détente et travail a permis des échanges très enrichissants, le tout dans une ambiance détendue et extrêmement conviviale.
Le rendez-vous est d’ores et déjà pris pour l’année prochaine.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

À découvrir

Article réservé à nos abonnés Jean Hélion, l’abstrait dérouté par le déroulé de la vie

Droites lignes et retour de bâton Peut-on être un chantre majeur de l’abstraction dans les Années 30, proche de Mondrian, et revenir...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Ces liens que Lyon tisse au cœur du vivant

« Qu’un ami véritable est une douce chose »… La Fontaine a raison ; mais on dit aussi « qui aime bien...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Spécial Tendances – avril 2024

« On n’a pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression… » Si le professionnalisme de l’équipe dentaire contribue pour...
À découvrir

Le dentiste faisait le Guignol

Canut comme ses parents, puis marchand forain, Laurent Mourguet, né à Lyon le 3 mars 1769, devient, à 24 ans, arracheur de dents. Le...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Copies qu’on forme

Ados et robots : demain la veille Comment les questions sur la formation de l’identité de genre, au fil de l’apprentissage...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Antoine Le Roux de La Fondée, le dernier élève-associé de Pierre Fauchard

Depuis son arrivée à Paris, Pierre Fauchard (1679-1761) habitait l’hôtel de l’Alliance, au 14 de la rue des Fossés-Saint-Germain ;...