Surgitip-endo

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Roeko

La gamme Surgitip, connue depuis des lustres pour ses canules d’aspiration jetables, s’élargit avec un outil plus particulièrement dédié à l’endodontie, sous toutes ses formes… L’instrument surprend au premier abord : il se compose d’un tube rigide assez long, au diamètre des classiques pompes à salive, donc plutôt destiné à l’aspiration basse vélocité, bien que les deux types d’adaptateurs soient fournis… Ce tube est prolongé d’un empilement de petites pièces articulées entre elles, la dernière se terminant par un long embout, relativement flexible, qui présente un diamètre extérieur à la pointe d’environ 60, pour un orifice d’aspiration de 35. En complément d’une aspiration classique qui demeure incontournable pour évacuer les fluides délivrés par un instrument dynamique, l’outil devient vite indispensable. La finesse de l’embout permet un séchage canalaire sélectif et précis comme on le réalise régulièrement, par exemple, au cours d’une reprise de traitement. Les articulations sont à la fois douces dans leur mobilisation et fermes dans leur maintien : il est possible de pré-courber l’instrument pour accéder aux canaux les plus angulés. Le tube rigide n’a en revanche pas remporté tous les suffrages : certains auraient préféré disposer d’un modèle un peu plus souple qui puisse être également configuré en fonction de leur position de travail. Par contre, la rigidité de l’outil retrouve son sens lorsque l’on s’en sert sous aides visuelles puisqu’elle facilite l’approche du champ opératoire et le contrôle tactile de l’aspiration. Le guidage est également sonore puisque les petits bruits générés renseignent sur le bon déroulement du séchage !
Difficile de lister toutes les situations où cette « nano-canule » va rendre de fiers services en endodontie… En plus, chaque canule, stérile, est emballée sous blister pour satisfaire jusqu’aux plus exigeants et figurer sans complexe sur la table opératoire la plus rigoureusement dressée… Certes, le prix, comme le volume de déchets généré, s’en ressentent, mais sont en pratique partiellement compensés par l’économie réalisée sur d’autres consommables tout au long du traitement.
F. B.

Grâce à une équipe de 40 praticiens répartis dans toute la France, L’Information Dentaire teste plus de 50 produits par an en toute indépendance. Représentatifs de la diversité des pratiques cliniques, ces évaluateurs sont engagés par un contrat de confidentialité.
La Rédaction assurant l’interface avec les fournisseurs, ils peuvent mener l’essai en toute autonomie et délivrer ainsi une évaluation libre de toute pression commerciale.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Industrie

Handicaps : Oral-B veut des cabinets dentaires « champions de l’accessibilité »

A l’occasion de la « Journée mondiale de sensibilisation à l’accessibilité » du 16 mai 2024, Oral B a lancé, à l’intention des...
Industrie

3M : la santé fait scission

La division santé de 3M, qui propose, entre autres, une gamme en dentaire et orthodontie, est devenue une société autonome baptisée...
Industrie Recherche

Biotech Dental : de l’IA dans le dentaire

La société provençale inaugure un « Institut d’intelligence artificielle dédié à la santé bucco-dentaire ». Baptisé IAI by BD (Institute for...
Industrie

Radii Expert – SDI

Hasard du calendrier, la rédaction de cette synthèse suit de peu la parution du Spécial Adhésion de L’Information Dentaire… numéro...
Industrie

S3 System – Sendoline

S’il y a bien un domaine bruissant d’innovations dans notre discipline, c’est l’endodontie ! Il n’y a qu’à voir les catalogues...
Industrie

Nichrominox : Galaxy et Endo Zippo

Points communs de ces deux dispositifs ? Le recours à l’acier inoxydable d’abord, qui bénéficie d’un traitement par électro-polissage destiné...