TongueCare+

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Philips Sonicare

Un nouvel outil indispensable pour une bonne hygiène bucco-dentaire ? Un gadget de plus qui va encombrer l’étagère de la salle de bains et sera oublié aussi vite qu’il a été adopté ? Ni l’un ni l’autre, a priori, juste un outil à connaître afin de pouvoir l’utiliser ou le prescrire à bon escient !
 
N’en déplaise aux marketeurs de Philips, le brossage de la langue ne fait pas partie des recommandations officielles et universelles pour une bonne hygiène bucco-dentaire, à ma connaissance… De l’avis même des parodontistes – notre panel en comporte plusieurs, et non des moindres –, les indications du brossage de la langue ne sont pas légion ! L’éradication de la plaque linguale est en effet non seulement illusoire, mais aussi et surtout indésirable, au long cours du moins. Certes, la présence d’un enduit lingual persistant ou la prise en charge d’une halitose bénéficieront du dispositif, dont l’efficacité a été confirmée par nos testeurs. Après mise en place de procédures d’hygiène classiques et traitement des éventuels foyers parodontaux ou dentaires, souvent plus directement responsables d’une haleine douteuse !
 
Bénéficiant d’une présentation soignée, le concept TongueCare+ regroupe en fait deux produits : une tête spécifique destinée à la brosse à dents Sonicare, et un spray buccal de petit format qui pourra même être transporté en bagage cabine, avantage appréciable pour les patients nomades. La tête présente une partie active rectangulaire, nettement plus réduite que les grattoirs manuels proposés jusque-là… Réalisée en silicone, sa face « travaillante » présente de minuscules picots qui doivent activer la diffusion de la solution déposée et déloger les enduits dans les zones les plus anfractueuses.
 
Petite astuce pour ne pas avoir à batailler avec l’emballage du flacon, relativement résistant, sans risquer de percer la bouteille : suivez la ligne blanche ! Elle permet de repérer les deux lignes de pointillés qui, une fois la languette tirée, libéreront le précieux liquide sans dommages collatéraux. La même astuce livre accès aux mentions légales, disposées en accordéon sur la face arrière du flacon, comprenant, entre autres, la liste des ingrédients. Pas de commentaire sur celle-ci, de la part de nos experts, plusieurs composés ont une action antiseptique reconnue et se retrouvent classiquement dans de nombreux produits similaires.
 
Les tests d’utilisation ont été réalisés dans la plus grande partie des cas sans indication clinique : difficile d’apprécier l’amélioration d’une situation normale dans ces conditions ! Il n’en reste pas moins que l’utilisation ponctuelle dans le respect des instructions apporte une sensation très agréable de netteté et de fraîcheur. Certains ont eu besoin d’une petite période d’adaptation, les sensations sont, comme pour le brossage sonique, un peu déroutantes au début… et les réflexes nauséeux, nous le savons bien, très variables d’une personne à l’autre. Ne pas forcer, avancer progressivement sur le dos de la langue, permet de passer le cap, avec un peu de motivation. Et rien de tel, pour renforcer cette motivation, que de constater l’efficacité du concept ! Même sans symptômes flagrants d’halitose (les premiers concernés sont souvent les derniers informés), la langue semble plus légère, plus fraîche, patients comme praticiens l’ont remarqué et apprécié, une fois passée la période d’acclimatation où le spray peut aussi déclencher des sensibilités, discrètes.
 
Une solution qu’il est indispensable de connaître, car il s’agit d’une réponse efficace à des problèmes dont on parle peu, mais dont une frange non négligeable de la population souffre beaucoup !


 
Remerciements à la société Philips d’avoir accepté cet essai.


Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Industrie

Handicaps : Oral-B veut des cabinets dentaires « champions de l’accessibilité »

A l’occasion de la « Journée mondiale de sensibilisation à l’accessibilité » du 16 mai 2024, Oral B a lancé, à l’intention des...
Industrie

3M : la santé fait scission

La division santé de 3M, qui propose, entre autres, une gamme en dentaire et orthodontie, est devenue une société autonome baptisée...
Industrie Recherche

Biotech Dental : de l’IA dans le dentaire

La société provençale inaugure un « Institut d’intelligence artificielle dédié à la santé bucco-dentaire ». Baptisé IAI by BD (Institute for...
Industrie

Radii Expert – SDI

Hasard du calendrier, la rédaction de cette synthèse suit de peu la parution du Spécial Adhésion de L’Information Dentaire… numéro...
Industrie

S3 System – Sendoline

S’il y a bien un domaine bruissant d’innovations dans notre discipline, c’est l’endodontie ! Il n’y a qu’à voir les catalogues...
Industrie

Nichrominox : Galaxy et Endo Zippo

Points communs de ces deux dispositifs ? Le recours à l’acier inoxydable d’abord, qui bénéficie d’un traitement par électro-polissage destiné...