Toujours le même patch tu prendras

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Les patchs utilisés dans le sevrage tabagique ne peuvent se substituer l’un à l’autre », souligne l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) le 29 janvier, après avoir reçu un signalement de pharmacovigilance.
 
Quatre spécialités de patchs sont actuellement disponibles et délivrent des quantités de nicotine diverses : 7 mg, 14 mg ou 21 mg, sur une durée de 24 heures pour Niquitin, Nicotinell, Nicopatch, ou 10 mg, 15 mg ou 25 mg, sur une durée de 16 heures pour Nicoretteskin. Or, écrit l’ANSM, « la biodisponibilité de ces patchs, c’est-à-dire la vitesse et la fraction absorbée du principe actif pour produire son action thérapeutique, n’a pas été comparée entre les différentes spécialités.
 
C’est pourquoi, pour un même dosage, deux patchs de nicotine de marques différentes peuvent libérer le principe actif plus ou moins rapidement au cours de la période indiquée ». Conclusion : la substitution d’un patch par un autre peut entraîner des symptômes de manque tels qu’une irritabilité, de l’anxiété, des perturbations du sommeil, ou de surdosage : nausées, maux de tête ou encore palpitations.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Bonne tenue globale de la vaccination en 2023

L’adhésion et le recours à la vaccination sont en hausse en France, constate Santé publique France (SPF) à l’occasion de...
Santé publique

Journée mondiale sans tabac : « Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac »

« Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac », sera le thème de la « Journée mondiale sans tabac » du 31...
Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...
Santé publique

L’EFP cible la « gen Z »

La « Journée européenne de la santé gingivale », organisée le 12 mai dernier par la Fédération européenne de parodontologie (EFP), a particulièrement ciblé la...