Une aide de l’Assurance maladie jusqu’à 5 000 € pour financer des équipements de protection

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°21 - 27 mai 2020
Information dentaire

Depuis le 18 mai, l’Assurance maladie propose une subvention « Prévention Covid » pour aider les entreprises de moins de 50 salariés à financer des équipements de protection contre le Covid-19 : mesures barrières, distanciation physique, hygiène et nettoyage. Cette subvention, plafonnée à 5 000 €, concerne les achats ou locations réalisés du 14 mars au 31 juillet 2020. Elle correspond à un montant de 50 % de l’investissement hors taxe conditionné à un montant minimum d’investissement de 1 000 € HT pour une entreprise avec salariés et de 500 € HT pour un travailleur indépendant sans salariés.

Les équipements et installations financés sont très divers. Si les guide-files, poteaux et grilles, installations temporaires de douches et lavabos ou autres barrières amovibles ne concernent guère les cabinets dentaires, en revanche, le matériel pour isoler le poste de travail des contacts avec les patients (pose de vitre, plexiglas, cloisons de séparation, bâches, écrans fixes ou mobiles) ou les mesures permettant de communiquer visuellement (tableaux, support d’affiches, affiches) figurent dans la liste des équipements pris en charge. Cerise sur le gâteau, si l’entreprise investit « dans, au moins, une des mesures barrières et de distanciation sociale » listées en partie ci-dessus, « les masques, gels hydroalcooliques et visières » sont financés. Les gants et lingettes ne font pas partie du matériel subventionné tout comme les éléments à usage unique (scotchs, peintures, rubans, films en plastique, crayons, feutres, etc.).

Pour bénéficier de la subvention, il suffit de remplir un formulaire avec les pièces justificatives demandées (factures, attestation Urssaf, RIB…). Attention, le document unique d’évaluation des risques (DUER) du cabinet doit être à jour depuis moins d’un an et tenu à disposition.

Plus d’informations :
https://bit.ly/2WWAbnX

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

COVID-19

L’URPS chirurgiens-dentistes Ile-de-France appelle à la vigilance face à la reprise de l’épidémie de COVID-19

« Restons vigilants. Restons mobilisés. Continuons à faire appliquer dans nos cabinets les gestes barrières. Ils sont essentiels pour limiter la...
COVID-19

Covid long pour 55 % des patients hospitalisés en Chine

Si, deux ans après leur hospitalisation, la santé physique et mentale des patients atteints du Covid-19 s’est améliorée, quelle que...
COVID-19

Alerte sur les masques FFP2 de forme KN 95

Dans un communiqué du 17 mai, l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) « ne recommande pas l’utilisation des masques...
COVID-19

« La pandémie n’est pas finie », prévient l’Académie nationale de médecine

« La pandémie n’est pas finie », s’alarme l’Académie nationale de médecine pour qui l’allègement des mesures contre la Covid-19 est « prématuré »....
COVID-19

Covid-19 : un chirurgien-dentiste ne peut pas refuser de soigner un patient non vacciné, sans passe vaccinal ou sans test négatif

« Contrairement à ce qu’elle prévoit pour les établissements de santé, la loi ne subordonne pas l’accès du cabinet dentaire à...