Une tribune dénonce les colliers d’ambre « inutiles » et « dangereux »

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Censés aider les dents à sortir sans douleur, les colliers d’ambre « sont inutiles et responsables, en France, chaque année, d’une trentaine de décès par strangulation, rappelle le collectif No FakeMade dans une tribune publiée le 5 septembre dans Le Figaro. Il existe des moyens bien plus fiables pour soulager les poussées dentaires comme le froid, les jouets à mordre, le massage des zones douloureuses ou encore la prise d’antalgiques sur conseil médical ».

Le collectif, composé de professionnels de santé, dont des chirurgiens-dentistes, intervient régulièrement dans le débat public pour dénoncer les fausses infor­mations en santé. Il braque cette fois les projecteurs sur la périnatalité et dénonce les dérives et les fraudes dans ce domaine. La tribune étrille ainsi l’ostéopathie pour les nourrissons : « Les manipulations du crâne, de la face et du rachis chez le nourrisson de moins de six mois sont légalement interdites aux ostéopathes, qui ne sont pas des professionnels de santé », souligne-t-elle. Les frénotomies linguales (voire labiales et buccales) sont également visées : « De plus en plus, les difficultés d’allaitement sont abusivement rattachées à un frein de langue trop court et un geste médical précoce est proposé », à rebours du consensus scientifique international. L’aromathérapie pour les enfants « et ses nombreux effets indésirables » est également dans le viseur.

« Ces quatre exemples ne sont que quelques-unes des innombrables « fakemeds » proposées aux jeunes parents. Nous sommes inquiets de la montée en puissance de ce qui nous apparaît clairement comme des dérives », écrivent les auteurs. Ils appellent les ordres professionnels et les autorités de santé « à être véritablement acteurs dans cette lutte pour la sécurité des patients, surtout chez les plus petits ». Lire la tribune : https://bit.ly/3KOyS35

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...
Santé publique

L’EFP cible la « gen Z »

La « Journée européenne de la santé gingivale », organisée le 12 mai dernier par la Fédération européenne de parodontologie (EFP), a particulièrement ciblé la...
Santé publique

Éduquer à la prévention en santé

Dans un rapport publié fin mars, l’Académie nationale de médecine, face « aux valeurs médiocres de certains indicateurs comme l’espérance de...
Santé publique

Alcool, cigarette électronique, cannabis : les ados en danger selon l’OMS/Europe

L’alcool est la substance psychoactive la plus couramment consommée par les adolescents (10-20 ans), tandis que les cigarettes électroniques sont...