Violences conjugales et alcool : un lien ignoré

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°37 - 30 octobre 2019
Information dentaire

Deux collectifs, l’un d’addictologues et l’autre de patients, s’alarment dans deux lettres ouvertes du fait que le rôle de l’alcool et des psychotropes ne soit pas suffisamment pris en compte
par le Grenelle des violences conjugales alors qu’ils sont impliqués dans la majorité des féminicides. L’analyse de 121 féminicides survenus en 2018, publiée par la Délégation interministérielle d’aide aux victimes, montre que dans 55 % des cas, au moins l’un des deux, auteur ou victime, est sous l’emprise d’une substance (alcool, stupéfiants…).

Les collectifs proposent donc au gouvernement de mieux documenter encore le phénomène en créant un registre des violences liées à l’alcool et aux psychotropes (avec leurs dosages systématiques) et demandent des mesures visant à diminuer la consommation globale d’alcool, ou à réduire les risques dans les zones où la consommation est massive.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Bonne tenue globale de la vaccination en 2023

L’adhésion et le recours à la vaccination sont en hausse en France, constate Santé publique France (SPF) à l’occasion de...
Santé publique

Journée mondiale sans tabac : « Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac »

« Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac », sera le thème de la « Journée mondiale sans tabac » du 31...
Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...
Santé publique

L’EFP cible la « gen Z »

La « Journée européenne de la santé gingivale », organisée le 12 mai dernier par la Fédération européenne de parodontologie (EFP), a particulièrement ciblé la...