Visite annuelle trop rare

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

41 % des Français ne consultent toujours pas chez leur chirurgien-dentiste une fois par an (14 % depuis plus de deux ans), selon un sondage IFOP pour l’UFSBD et Webdentiste publié le 27  novembre. Raisons invoquées par les concernés : le sentiment de « ne pas en avoir besoin » (48 %), une « non-priorité » (33 %) et, seulement en troisième position, le coût (supposé) de la consultation (33 %). Viennent ensuite la peur du dentiste (29 %) et le manque de temps (23 %).

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

UFSBD, coopération franco-marocaine

L’UFSBD et son homologue marocain, l’Association marocaine de prévention bucco-dentaire (AMPBD) ont signé une convention de coopération fin novembre. Objectifs notamment : un partage...
Santé publique

Grippe : la campagne de vaccination prolongée

Alors que selon Santé publique France, le taux de consultation pour syndrome grippal est en nette augmentation (66 %) depuis fin décembre,...
Santé publique

Janvier sobre : et pourquoi pas en 2022 ?

Le #DryJanuaryFR est de retour. Le Défi de Janvier, c’est ultra-simple : ne pas boire une goutte d’alcool à partir de...
Santé publique

Antibiotiques : baisse de consommation « inédite » en 2020

àl’occasion de la journée européenne d’information sur les antibiotiques du 18 novembre, les acteurs publics (gouvernement, ministère de la Santé, Santé...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Vive la vaccination !

Après avoir eu 66 millions d’épidémiologistes l’année dernière, la France compte 66 millions de vaccinologues, capables de donner des avis autorisés sur...
Santé publique

Alcool : testez-vous avec l’alcoomètre

En plus d’une campagne de communication jusqu’au 28 novembre, l’Assurance maladie lance « l’alcoomètre », un site internet qui permet de renseigner sa consommation d’alcool,...