Zones sur-dotées, zones sous-dotées

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Pas de conventionnement sélectif…
Lors de la discussion du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) à l’Assemblée nationale le 28 octobre, les députés ont rejeté un amendement prévoyant le conventionnement sélectif des médecins. Il s’agissait de permettre à un médecin de s’installer dans une zone sur-dotée uniquement au départ de l’un de ses confrères ou alors hors convention. Le gouvernement s’est opposé à cet amendement. « Le risque est que des médecins fassent le choix de se déconventionner et que leurs patients ne soient plus remboursés », a expliqué Marisol Touraine, ministre de la Santé. Elle demande qu’on laisse leurs chances aux mesures incitatives mises en œuvre par le gouvernement.

…mais un praticien territorial de remplacement

Les députés ont adopté un amendement du gouvernement instituant un praticien territorial de remplacement (PTMR). Il s’agit de permettre aux Agences Régionales de Santé (ARS) de contractualiser avec des jeunes médecins, ou des étudiants en médecine autorisés par l’Ordre, à effectuer des remplacements en zone sous-dotées. À condition d’un minimum d’activité de 165 consultations par mois, ils pourront venir en renfort aux praticiens qui y exercent lorsqu’ils sont souffrants ou souhaitent partir en vacances.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie du cabinet

Salariés des cabinets dentaires : une prime d’ancienneté plus précoce et plus progressive

« Pour améliorer le pouvoir d’achat des salariés, continuer à valoriser leur fidélité à l’entreprise, et simplifier l’application de la prime...
Vie du cabinet

Les TPE fans de la PPV

En 2023, les entreprises ont versé 5,32 milliards d’euros via la Prime partage de la valeur (PPV, dite « prime Macron »), indiquent...
Vie du cabinet

Aspiration haut débit : utile face aux bioaérosols mais forte source d’inconforts

L’utilisation d’une aspiration haut débit au fauteuil est ressentie par les chirurgiens-dentistes et les assistant(e)s dentaires comme une protection plutôt...
Vie du cabinet

Des outils pour évaluer les risques professionnels dans les cabinets dentaires

Aménager les postes de travail, limiter la transmission des agents infectieux, prévenir les risques de chute, limiter les risques d’exposition...
Vie du cabinet

L’amortisseur électricité reconduit pour les TPE

Pour limiter les conséquences de l’augmentation des prix sur leur facture d’électricité pour l’ensemble de l’année 2024 (du 1er janvier...
Vie du cabinet

Le peu de perspectives professionnelles entache la bonne qualité de vie au travail ressentie par les salariés des cabinets dentaires

« 68 % des salariés des cabinets dentaires ont un bon ressenti de leur qualité de vie au travail »,...