ASD publie une « lettre ouverte » au Président de la République

Revue Information Dentaire / 07/05/2018 ASD publie une « lettre ouverte » au Président de la République

Dans une lettre ouverte publiée le 29 avril dans le Journal du Dimanche, le think tank Agir pour la Santé Dentaire (ASD) interpelle le Président de la République sur le retard pris par la France en termes de prise de charge moderne de la santé bucco-dentaire des Français et plaide pour la mise en place d’une médecine dentaire non plus seulement curative mais « 4P » c’est-à-dire Préventive, Prédictive, Personnalisée, Participative. ASD insiste sur le fait que de nombreuses maladies graves pourraient être évitées ou contrôlées par des soins dentaires préventifs, et demande la mise en place d'une politique de prévention globale issue des recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé OMS) : « Limiter l’apparition de nouvelles caries, éviter les extractions dentaires, prévenir les infections de la bouche, lutter contre l’apparition de cancers. »
 
Pour permettre une médecine prédictive, le think tank estime impératif de mener une enquête épidémiologique pour connaître les besoins de la population (la dernière date de 2006…) plutôt que de se fonder uniquement sur la comparaison des budgets d’année en année. « Une politique comptable n’a jamais fait une véritable politique de santé », écrivent les auteurs du texte. Pour eux également, une médecine dentaire personnalisée implique « de conserver le libre choix de son chirurgien-dentiste » et donc de ne pas mettre en danger cette liberté « par les lois Leroux, ANI, HPST et les réseaux financiers qui se disent réseaux de soins ». « Les Français sont 90 % à faire confiance à leur dentiste, d’après un sondage IFOP et leur sont fidèles », rappelle ASD. Enfin, pour envisager une médecine dentaire participative, « le patient doit devenir acteur de sa santé dentaire et comprendre que seul le respect d'une démarche préventive et incitative contribuera à améliorer nos performances économiques de santé et préservera le bien commun des Français : la Sécurité sociale.
 
Le respect d’une visite tous les ans chez son chirurgien-dentiste pourrait être récompensé par une meilleure prise en charge des soins à venir et aboutirait à un « reste à charge zéro » vertueux ». Et la lettre ouverte de rappeler l’exemple de l’Allemagne où, en vingt-cinq ans, le nombre de soins de caries a baissé de 40 % et le nombre d'extractions dentaires de 25 %. « Monsieur le Président, concluent les auteurs, si vous autorisez la délégation des soins de prévention aux assistants dentaires, vous permettrez de créer plus de 10000 emplois d’assistants dentaires spécialisés en prévention. Si vous favorisez les traitements dentaires modernes, c’est 10 000 emplois supplémentaires que vous verrez apparaître. Construisons ensemble la médecine dentaire 4P. »

Lettre ouverte



Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Exercice collectif : nouvelle norme ?

Exercice collectif : nouvelle norme ?

Le 11 février, à la sortie de la visite de la maison de santé pluridisciplinaire du Véron à Avoine (Indre-et-Loire) qui comprend une trentaine de professionnels de santé dont trois chirurgiens-dentistes, le Premier ministre, Edouard Philippe, a vanté cette pratique de l’exercice groupé. Il a souhaité que ces initiatives « puissent être dupliquées, multipliées sur le territoire », ...

Santé publique 19/02/2019
La réforme de l’automédication

La réforme de l’automédication

Les médicaments vendus sans ordonnance subissent en 2018 une baisse de 4,6 % des ventes en valeur (2,1 milliards d’euros), selon le baromètre de l’automédication de l’Association française de l’industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (Afipa) dévoilé le 5 février. Une première depuis cinq ans. « Le relistage de certains médicaments (à base de codéine et de ...

Santé publique 19/02/2019
Rayonnements ionisants : baisse de 25 % des doses reçues en cinq ans chez les enfants

Rayonnements ionisants : baisse de 25 % des doses reçues en cinq ans chez les enfants

Si entre 2010 et 2015, le nombre d’actes de diagnostic radiographique réalisés sur les enfants de moins de 16 ans est relativement stable (+ 1,5 % sur 5 ans et environ 604 actes pour 1 000 enfants en 2015), la dose efficace annuelle moyenne, elle, est en baisse de 25 % (0,135 mSv par enfant en 2015), selon un rapport de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) publié le ...

Santé publique 10/02/2019
24/01/2019 - DIVERS Professionnels de santé, vous cherchez un lieu où vous installer ? Prochainement à Nogent S/Marne face RER A, ouverture d’un centre médical au ...
12/02/2019 - VILLEGIATURES Royan, bord lac, 800m de la plage de Pontaillac, villa avec piscine, 6/8 personnes, 4 chambres, 2 salles de bain, 1 salle de douche, 3 WC, ...
13/02/2019 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Pas d'impôts pendant 5 ans, 25.000E pour vous. Mon cabinet très bien équipé vous attend. 2 assistantes, 2 postes, pano, caméra, usineuse, ...
25/01/2019 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Paris 14e, bon cabinet cherche collaborateur(trice) expérimenté(e) achat possible. Tél. 06 10 85 89 33.
25/01/2019 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Ile d'Yeu retraite fin 2019, cède avec murs cabinet dentaire dans maison 9 pièces sur 2 étages. Contact Tél. 02 51 58 32 79 ou Email : ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°6 Vol.101 - 13 février 2019 Sommaire Je m'abonne