Aborder le maintien des tissus péri-implantaires par la voie de la biologie

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°5 - 30 novembre 2016 (page 367-376)
Information dentaire
Quels sont les paramètres intervenant dans le maintien des tissus durs périmplantaires ?
Quels sont ceux qui interviennent dans le maintien des tissus mous ?
Comment gérer les cas cliniques selon un arbre décisionnel fiable ?

Les paramètres permettant le maintien de manière précise et reproductible des tissus péri-implantaires sur le long terme ne sont pas encore tous identifiés. Devant la grande variabilité des résultats cliniques et expérimentaux, nous ne pouvons que constater l’état insuffisant de nos connaissances. Cela concourt à pointer du doigt les carences de notre compréhension des phénomènes biologiques en jeu. Que faire alors devant cette déficience ? La réponse est que si tout n’est pas totalement compris, le puzzle commence à prendre forme et qu’il est possible, cependant, de dégager certaines idées maîtresses au niveau des tissus durs et des tissus mous [1-3] et de mettre en œuvre celles qui sont actuellement admises.
L’objet de cet article est d’expliciter les quelques éléments que nous connaissons, d’exposer l’approche clinique que nous mettons en œuvre afin d’obtenir le meilleur résultat esthétique et d’explorer quelques pistes encore nouvelles.

Paramètres identifiés au niveau des tissus durs
Dans un précédent article [2], nous avions exposé en détail les paramètres identifiés au niveau des tissus osseux qui concourent à son maintien. Nous les rappellerons ici plus brièvement.

Le platform-switching
Toutes les méta-analyses portant sur l’efficacité du platform-switching mettent en avant son incapacité à conserver de manière prédictible les niveaux osseux péri-implantaires à leur niveau initial. Certaines études confirment son efficacité alors que d’autres en montrent la carence [4-7]. Notre équipe avait noté qu’il n’était pas rare, sur une même une radiographie rétro-alvéolaire, d’observer son efficacité d’un côté et son impuissance de l’autre [5]. Deux idées maîtresses semblent néanmoins se dégager, la première est que le platform-switching en tant que tel ne peut servir de panacée dans la lutte contre la lyse osseuse. La seconde est que de nombreux autres paramètres paraissent influer…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche thérapeutique minimalement invasive chez l’adolescent : gestion de l’incisive latérale

L’agénésie est l’une des anomalies dentaires les plus couramment rencontrées avec une prévalence de 1,6 % à 9,6 % selon les études...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Coiffes télescopes dento-portées en polymère thermoplastique. Réflexions thérapeutiques autour d’un cas clinique

Un patient de 81 ans se présente en consultation dans le cadre d’une demande de réhabilitation prothétique mandibulaire. L’anamnèse indique...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse sur implant : mise en charge immédiate

Force est de constater que la réussite du traitement dépendra du sérieux de la mise en œuvre des étapes pré-prothétiques...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Praticien-prothésiste, le duo gagnant au service du patient édenté. Présentation du concept Aera Smile

Féru de lectures sur la prothèse dentaire et assidu à de nombreuses formations continues, Philippe Pisseloup a occupé son exercice...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Le système BDT. Version ibérique

Le système BDT (Burnout Denture Tooth Technique) compte chaque jour davantage d’utilisateurs du fait de la simplicité de son protocole,...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche de prothèse partielle sur obturateur. La prothèse au quotidien

Si l’on devait définir de façon simple et concise la prothèse maxillo-faciale au laboratoire en comparaison avec la prothèse amovible...