Cellules souches, l’origine de la vie

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°33 - 2 octobre 2019
Information dentaire

Article analysé
Du ZH, Ding C, Zhang Q, Zhang Y, Ge XY, Li SL, Yu GY. Stem cells  from exfoliated  deciduous  teeth alleviate hyposalivation caused by Sjögren syndrome. Oral Dis. 2019 May 2. doi : 10.1111/odi.13113. [Epub ahead of print]

Cette équipe chinoise associant cliniciens et chercheurs a évalué dans le modèle murin du syndrome de Gougerot Sjögren (SGS) les effets sur l’hyposialie d’une injection intraveineuse de cellules souches de dents temporaires exfoliées ou avulsées.

En effet, le SGS est une maladie auto-immune rare qui se manifeste par une fatigue chronique, une sécheresse oculaire et buccale. Actuellement, les thérapeutiques comme la pilocarpine, sialogogue agissant sur les cellules acineuses résiduelles encore fonctionnelles traitent les symptômes-conséquences et non les causes de la maladie. Les thérapies à base de cellules souches offrent une nouvelle stratégie thérapeutique. Déjà, les cellules souches dérivées du tissu adipeux (ADSC) ont montré leur intérêt face aux dommages des glandes salivaires causés par la radiothérapie cervico-faciale et améliorent la sécrétion salivaire (Lim et coll., 2013, Li et coll., 2015). De plus, les cellules souches mésenchymateuses de la moelle osseuse et du cordon ombilical suppriment l’inflammation et améliorent la fonction des glandes salivaires chez un modèle murin et chez des patients atteints de SGS.

Au niveau des tissus dentaires, plusieurs sources de cellules souches ont déjà été identifiées : la pulpe dentaire, les dents temporaires exfoliées, le desmodonte, le follicule dentaire. Les cellules souches isolées provenant de dents temporaires exfoliées (SHED) représentent une source de cellules souches intéressante obtenues à l’aide de techniques non invasives.

L’étude menée par cette équipe a eu pour objectifs d’évaluer l’effet des SHED sur l’hyposialie dans le SGS et d’étudier le mécanisme. Des SHED sont obtenues…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Médecine

QCM – Une hyperplasie fibreuse du vestibule inférieur

  Un homme âgé de 72 ans, suivi pour une hypertension artérielle équilibrée, est adressé pour avis. Il présente une...
Médecine

À propos d’une lésion maxillaire

1. La panoramique (fig. 1) montre « une image » maxillaire antérieure. Il s’agit : a. d’une image radioclaire maxillaire b. d’une image radio-opaque...
Médecine

Agir devant une réaction allergique au fauteuil

Environ un quart de la population française présente une allergie. L’incidence de la maladie, c’est-à-dire le nombre de nouveaux cas...
Médecine

Les probiotiques ont-ils un intérêt dans la santé bucco-dentaire ?

Trouver un équilibre buccal passe à la fois par l’écologie locale et par la bonne santé du patient. Il y...
Médecine

À propos d’une image radio-opaque du maxillaire

1. Quel diagnostic évoquez-vous ? a. Un ostéome b. Un améloblastome c. Un odontome complexe d. Un odontome composé e. Aucune...
Médecine

Un patient perd connaissance au fauteuil…

Comment reconnaître qu’une personne est inconsciente ? Pour reconnaître qu’une personne est inconsciente et respire, il faut réaliser un bilan d’urgence...