De la prothèse complète immédiate à la prothèse d’usage : apport du numérique

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°5 - 3 décembre 2020 (page 362-368)
Information dentaire
Quelle approche simple pour passer d’une prothèse immédiate à la prothèse d’usage ?
Comment numériser les prothèses directement au fauteuil ?
Quel protocole au laboratoire ?

Le virage du numérique est largement amorcé et ses technologies transforment progressivement notre pratique. Ces outils permettent dorénavant la réalisation de prothèses complètes immédiates par le biais d’empreintes optiques associées à la conception et fabrication assistées par ordinateur (CFAO) [1,2].

Aujourd’hui, le protocole de prothèse complète immédiate entièrement numérique, associé à une technique chirurgicale simple, semble permettre le passage vers un édentement total dans de bonnes conditions [3,4].

Après cicatrisation des sites d’avulsions, la transition vers la prothèse d’usage peut se faire au laboratoire par un rebasage ou réfection des bases de la prothèse immédiate, soit par la réalisation d’une nouvelle prothèse [5]. Plus rapide, la première option prive momentanément le patient de ses prothèses et ne permet pas de modifier la position des dents prothétiques [6]. La seconde option peut quant à elle être réalisée de manière conventionnelle ou par le biais d’un flux numérique direct ou indirect [7-9].

Récemment, différentes techniques digitales ont été proposées pour dupliquer d’anciennes prothèses complètes en utilisant la tomographie volumique à faisceau conique (cone beam computed tomography, CBCT), un scanner de laboratoire, voire un scanner intra-oral [10-14]. Pour faciliter la transition vers les prothèses d’usage, la numérisation directement au fauteuil des prothèses immédiates semble offrir une procédure simple et rapide en réduisant le nombre de séances cliniques. Ainsi cet article présente comment convertir numériquement les informations de prothèses complètes immédiates réalisées par CFAO et validées par le patient, dans le but d’obtenir des prothèses d’usage usinées en deux séances seulement, sans priver le patient de ses prothèses immédiates.

CAS CLINIQUE

Un jeune patient est suivi régulièrement à la suite d’extractions multiples en rapport avec…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Simplifier la réalisation de la prothèse complète implanto-portée

La définition de la santé, par l’Organisation Mondiale de la Santé, est un état de confort total physique, psychique et...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Modélisation des contraintes au sein de deux châssis métalliques maxillaire

Les fractures des Prothèses Amovibles Partielles à Châssis Métalliques (PAPCM) ne surviennent pas de façon aléatoire mais à des sites...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés La Bridge Rescue Procedure (BRP) : remplacement d’implants perdus à l’aide d’implants zygomatiques et réadaptation du bridge d’usage

Malgré un taux de survie dépassant les 95 %, la réhabilitation fixe implantoportée de l’arcade totalement édentée peut être remise en...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Surfaces polies stabilisatrices : profils et rôles

Les surfaces polies stabilisatrices, appelées aussi « extrados prothétiques », sont les surfaces prothétiques en rapport direct avec la langue, les joues...
Prothèse

Les coups de cœur de Maxime Helfer

Si l’empreinte optique n’est pas nouvelle, force est de constater qu’elle devient prépondérante dans les publications. Et ce n’est pas...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Les Adhésifs en prothèse amovible : contribution au bon usage par les assistant(e)s dentaires

Le vieillissement de la population et l’augmentation de l’espérance de vie entraînent inéluctablement un accroissement de la population édentée uni...