• Écrit par

Défi esthétique dans la prise en charge d’une ancienne patiente boulimique

Télécharger la formation
Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

Coordination : Kinz Bayet

Les troubles du comportement alimentaire (TCA) touchent près de 15 % des jeunes filles et ont des impacts physiques, psychologiques et sociaux. Ils ont également des répercussions au niveau de la cavité buccale, entraînant des lésions érosives caractéristiques. Leur prise en charge est essentielle pour rétablir la fonction et l’esthétique du sourire.

Présentation du cas

Une patiente de 28 ans se présente en première consultation pour un éclaircissement dentaire. Lors de ce premier entretien, elle nous fait part de son complexe : ses incisives trop courtes.

État initial

L’interrogatoire médical révèle une dépression associée à un trouble du comportement alimentaire. La patiente souffrait de boulimie vomitive, aujourd’hui guérie.
Des restaurations composites ont été successivement posées dans le passé afin de restaurer les pertes de substances érosives et palier ses sensibilités.

Examens cliniques

Exobuccal :

La patiente présente…

Les commentaires sont fermés.