Embase titane et couronne céramique : un duo gagnant en prothèse fixée sur implant ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°13 - 31 mars 2021
Information dentaire

L’extraction d’une dent et son remplacement par un implant associé à une couronne supra-implantaire constituent une thérapeutique fréquente en chirurgie dentaire. Depuis plus de trente ans et l’avènement de l’implantologie orale, la solution implantaire s’est imposée lors d’édentements unitaires ou pluraux grâce à une excellente intégration biologique, fonctionnelle et esthétique. La pérennité de ces traitements est aussi très bonne, ce qui en fait une option de choix dans ces situations. Tant sur le plan chirurgical que prothétique, l’implantologie est en constante évolution, permettant d’optimiser la mise en œuvre et les résultats. Depuis une dizaine d’années, la réalisation de prothèse hybride associant une couronne tout céramique collée sur une embase en titane s’est développée dans la pratique quotidienne de nombreux chirurgiens-dentistes. Comment ces prothèses sont-elles conçues et mises en œuvre ? Quelles sont leurs propriétés ? Est-ce un « effet de mode » ou la technique présente-t-elle de réels intérêts cliniques ?

Évolutions des prothèses implanto-portées

Pendant de nombreuses années, la majorité des prothèses fixées sur implants étaient conçues avec un pilier standard (retouché si nécessaire) associé à une couronne scellée. Ce type de travaux présente de nombreux avantages : facilité de réalisation clinique et au laboratoire, fiabilité et mise en œuvre clinique proche de celles des prothèses fixées conventionnelles.

Cependant, de nombreuses études ont montré les possibles complications biologiques (mucosites ou péri-implantites) liées à la difficulté d’élimination des excès de ciment des prothèses scellées [1]. La réintervention est aussi particulièrement délicate pour ces restaurations.

Les couronnes transvissées permettent de répondre à ces problématiques en évitant la présence de ciment et leur démontage est plus aisé. Au laboratoire, la fabrication conventionnelle de ces prothèses consiste à surcouler sur une embase l’armature de la couronne puis à la céramiser. Des déformations peuvent se produire lors de l’empreinte ou des étapes de fabrication (coulé du modèle, métallurgie, céramisation), entraînant des problèmes d’adaptation non passive en bouche. En prothèse scellée, ces éventuels défauts de passivité sont compensés par la présence de ciment de scellement [2].

Partant de ces constats, Rajan [3] propose en 2004 d’assembler en bouche un pilier standard et une couronne céramo-métallique percée en occlusal. L’ensemble est ensuite démonté pour retirer les excès de ciment et replacé en bouche. Ce processus permet d’optimiser la passivité tout en conservant une prothèse transvissée. Il s’agit de la première prothèse hybride.

Depuis environ une dizaine d’années, les prothèses transvissées unitaires hybrides associant une embase en titane et une couronne tout céramique ont d’abord été réalisées par les chirurgiens-dentistes adeptes de la CFAO (Conception et Fabrication…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Prophylaxie implanto-prothétique : la part du patient

Selon Lee et coll. [1], la prévalence de la péri-implantite est décrite comme touchant plus de 9 % des implants posés,...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Échec de l’ostéointégration et vitamine D : état actuel des connaissances

D’après Manzano et al [1], l’utilisation d’implants courts ou la consommation de tabac seraient des facteurs de risque à l’origine de...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Maintenance de l’environnement gingival péri-implantaire en pratique quotidienne

De nombreuses publications scientifiques traitant des complications biologiques qui accompagnent les thérapeutiques implanto-prothétiques signalent la nécessité d’une maintenance régulière assurée...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés L’angulation du puits d’accès de vissage, une solution prothétique fiable à l’angulation implantaire ?

À propos d’un cas clinique en secteur postérieur L’angulation du puits de vissage a surtout été décrit dans les réhabilitations...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Empreinte optique et protocole d’enregistrement transgingival en prothèse supra-implantaire

La littérature a montré qu’une gestion pertinente de la situation des tissus gingivaux péri-implantaires en adéquation avec le profil d’émergence...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Risque hémorragique et prise en charge chirurgicale d’un patient sous nouvel anticoagulant oral (NACO)

La cascade de coagulation représente un équilibre entre les voies procoagulantes qui conduisent à la formation des caillots sanguins et...