Empreinte en prothèse fixée : polyéthers versus silicones par addition – Partie 2

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°33 - 30 septembre 2020 (page 32-37)

3. Rinçage à l’eau avec un débit important d’une empreinte silicone double mélange.

Information dentaire

Partie 2 : Incidence de l'IDS et de la désinfection

L’étude des propriétés des matériaux à empreinte a permis, dans la première partie de cet article, de préciser et de distinguer les forces et faiblesses des polyéthers et des silicones par addition (VPS).

Les empreintes physico-chimiques, par définition, peuvent interagir avec leur environnement. Les interfaces entre le matériau à empreinte et l’adhésif d’une part, et avec un fluide lors de la désinfection d’autre part, sont des zones particulières à étudier.

L’objectif de cette seconde partie est donc d’aborder deux points spécifiques pouvant jouer un rôle déterminant dans le choix du matériau : le scellement dentinaire immédiat (Immediate dentin Sealing, IDS) et la désinfection.

Scellement dentinaire immédiat : polyéthers ou silicones par addition ?

Historique

Traditionnellement, lors d’un protocole d’adhésion, il est d’usage d’utiliser une technique de scellement dentinaire retardée. Cependant, certains aspects de cette technique sont difficilement conciliables avec les restaurations dites indirectes. La contamination bactérienne des tubuli dentinaires pendant la phase de provisoire, le risque de sensibilité après collage et le manque d’adaptation de la pièce prothétique du fait d’une épaisseur trop importante d’adhésif, ont été décrits [1]. Lors de la préparation, l’exposition des tubuli dentinaires est inévitable, et, une fois ouverts, ils agissent comme des canaux transmettant à la pulpe des stimuli chimiques, mécaniques et bactériens [1, 2].

Depuis le début des années 90, de nombreux auteurs [3-6] ont décrit le scellement dentinaire immédiat ou Immediate Dentin Sealing (IDS), qui consiste en l’application du protocole d’adhésion immédiatement après la préparation et avant la prise d’empreinte [7] (fig. 1). Depuis plus de vingt ans, le scellement dentinaire immédiat a ainsi été largement étudié, démontrant la supériorité de l’adhésion sur la dentine fraîchement préparée [1]. L’IDS permet de développer une liaison dentinaire sans stress, une amélioration de la protection pulpaire, et une protection des tubuli dentinaires vis-à-vis des infiltrations de fluide et de bactéries [1].

Quelle conséquence de l’IDS sur la prise d’empreinte ?

Magne, dès 2009 [8], montre l’interaction entre l’IDS et les matériaux à empreinte. Comme toutes les résines polymères, la polymérisation de l’adhésif est inhibée par l’oxygène de l’air. Il existe ainsi une fine couche, pouvant aller jusqu’à 40 microns, d’adhésif non polymérisé à la surface d’un IDS. Cette couche, de consistance gélatineuse, se compose principalement de monomères…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Les coups de cœur de Maxime Helfer

Si l’empreinte optique n’est pas nouvelle, force est de constater qu’elle devient prépondérante dans les publications. Et ce n’est pas...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Les Adhésifs en prothèse amovible : contribution au bon usage par les assistant(e)s dentaires

Le vieillissement de la population et l’augmentation de l’espérance de vie entraînent inéluctablement un accroissement de la population édentée uni...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Traitement prothétique et parodontite : les bons réflexes

Une forte proportion (47 % à 82 %) de la population française présente une maladie parodontale, 8 % à 11 % des patients présenteraient...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation prothétique et aménagement des tissus mous

Les restaurations prothétiques affectent les tissus de soutien de différentes manières ; elles peuvent notamment entretenir une inflammation ou provoquer...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Le contrôle de plaque face aux restaurations prothétiques

Bien que peu souvent abordée, la problématique du contrôle de plaque face aux restaurations prothétiques est un sujet essentiel pour...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés La parodontologie au service de l’esthétique en prothèse fixée

L’esthétique est une science philosophique, ayant pour objet la perception, l’émoi des sens et le « beau ». L’esthétique présente deux composantes....