Esthétique et fonction : liaison numérique entre la clinique et le laboratoire

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°30 - 8 septembre 2021 (page 54-62)

2. Examen endobuccal (vue frontale) : noter le non-alignement des collets, la présence d’usure au niveau des bords libres des incisives mandibulaires, la fracture des angles des dents 11 et 21.

Information dentaire

Une des difficultés majeures au sein de la collaboration praticiens-céramistes, réside dans la qualité du transfert des données de la clinique au laboratoire de prothèses : comment transférer un maximum d’informations (fonctionnelles, occlusales, esthétiques) avec un nombre restreint d’erreurs ?

La complicité entre le laboratoire et le cabinet est aujourd’hui grandement améliorée par l’utilisation de nombreux outils numériques, qui modifient en profondeur les pratiques de soins. Les progrès en matière de nouvelles technologies doivent conduire à une analyse constante des pratiques professionnelles dont la finalité reste le patient. Les auteurs souhaitent montrer, à travers la présentation d’un cas clinique complexe, tout l’intérêt de l’utilisation de technologies numériques afin, d’une part, d’améliorer la qualité des échanges entre le chirurgien-dentiste et le prothésiste, et, d’autre part, d’optimiser la séquence thérapeutique (clinique et de laboratoire).

Présentation du cas clinique

Un patient âgé de 69 ans se présente en consultation pour des problèmes d’ordre fonctionnel et un sourire dégradé. Selon l’adage de Peter Dawson, « l’esthétique et la fonction vont main dans la main », ce cas clinique illustre une situation instable et dysfonctionnelle qui ne sera résolue qu’avec une réhabilitation de la fonction et de l’esthétique (fig. 1 et 2).

Avant tout acte clinique, une étude approfondie est indispensable, nécessitant des données biologiques, occlusales, fonctionnelles et esthétiques. Un examen clinique approfondi et des examens complémentaires (radiologiques, électromyographiques, etc.) permettent de poser un diagnostic et d’envisager une planification thérapeutique (simulation, séquence, évaluation d’un pronostic).

Étude du cas

Étude fonctionnelle

Le laboratoire de prothèse est complètement dépendant des données de la position mandibulaire déterminée et fournie par le chirurgien-dentiste. Définir une position mandibulaire de référence permet une analyse occlusale sur des dispositifs de simulation (articulateurs, simulateurs virtuels) ; il sera nécessaire de déterminer, dans un deuxième temps, une position mandibulaire thérapeutique…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Esthétique

Article réservé à nos abonnés Évolutions dans le traitement des pertes de substance majeures des dents du secteur postérieur

En dentisterie restauratrice, la tendance actuelle est, dans la mesure du possible, de « copier la dent naturelle grâce aux restaurations...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Reconstructions esthétiques unitaires périphériques des dents antérieures : les céramiques d’hier et d’aujourd’hui

La reconstruction des dents antérieures délabrées fait depuis bien longtemps appel à la céramique. En effet, avant même les années...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Composites stratifiés et composites injectés : deux philosophies complémentaires

L’injection de composite est une nouvelle approche en restauration directe permise par l’évolution des matériaux. Elle vient compléter l’arsenal thérapeutique...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Donnons une chance à nos restaurations directes en composite !

La dentisterie minimalement invasive au service de l’esthétique Les moyens d’interception et de prévention de la maladie carieuse, ainsi que le...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Fermeture de triangles noirs par résine composite en technique directe

Si les techniques de reconstruction papillaire présentent des résultats non prédictibles, les facettes céramiques peuvent être une réponse fiable au...
CFAO Esthétique

Article réservé à nos abonnés La mise en esthétique immédiate 100 % numérique

Il est souvent difficile d’intégrer une mise en charge immédiate au laboratoire. En effet, ce travail est particulièrement chronophage. Il...