Extraction implantation immédiate et choix raisonné du matériau de comblement

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°9 - 10 mars 2021 (page 38-48)

4. Canine supérieure droite fracturée.

Information dentaire

La technique d’extraction implantation immédiate a évolué et est devenue une technique de référence en pratique implantaire. Le choix du matériau de comblement est très important pour la réussite et doit faire l’objet d’un choix raisonné. L’objectif de cet article est ainsi de mettre en évidence l’intérêt de la mise en place immédiate d’implants après extraction et d’analyser les critères de choix d’un matériau de comblement.

Lorsqu’un patient est atteint d’une fracture radiculaire ou d’une infection endodontique, parodontale ou endo-parodontale, ou qu’il présente une rhizalyse terminale avec persistance de la dent temporaire, le praticien est confronté à plusieurs choix thérapeutiques.

Ces choix sont souvent difficiles, car ils doivent parfois être effectués dans l’urgence et face à un patient en général atteint psychologiquement et inquiet sur les possibilités de traitement.

Plusieurs solutions thérapeutiques sont possibles :

  • extraire, réaliser éventuellement une régénération osseuse guidée et attendre la cicatrisation, puis restaurer soit par une prothèse implanto-portée, soit par une prothèse classique fixe ou amovible ;
  • procéder à la mise en place immédiate des implants après avoir extrait les racines atteintes ou les fragments radiculaires fracturés.

Les facteurs de choix

Plusieurs facteurs doivent être pris en considération par le praticien avant de prendre sa décision thérapeutique.

  • L’âge du patient : il est admis par la communauté scientifique qu’il convient de ne pas implanter avant l’âge de 18 ans ou la fin de la croissance. Il faut faire une distinction entre filles et garçons, car la fin de la croissance peut être plus tardive chez les garçons.

Si le traumatisme ou l’infection survient avant cet âge, il est recommandé de mettre en place une thérapeutique de temporisation qui peut être soit une prothèse fixe collée si l’occlusion le permet, soit une prothèse adjointe.

  • L’état de santé du patient : il existe des contre-indications formelles à la chirurgie implantaire, qu’il convient bien entendu de respecter.
  • Le projet prothétique et le résultat esthétique attendu : il faut prendre en compte le degré d’exigence esthétique du patient et la situation clinique initiale, en particulier la ligne du sourire, le biotype parodontal et la présence ou non des papilles.

Le praticien…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Implantologie et principes de l’occlusion fonctionnelle

L’implantologie domine au sein de l’arsenal prothétique moderne, le nombre de patients éligibles s’étend et, dès lors que la mobilité...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Prophylaxie implanto-prothétique : la part du patient

Selon Lee et coll. [1], la prévalence de la péri-implantite est décrite comme touchant plus de 9 % des implants posés,...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Échec de l’ostéointégration et vitamine D : état actuel des connaissances

D’après Manzano et al [1], l’utilisation d’implants courts ou la consommation de tabac seraient des facteurs de risque à l’origine de...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Maintenance de l’environnement gingival péri-implantaire en pratique quotidienne

De nombreuses publications scientifiques traitant des complications biologiques qui accompagnent les thérapeutiques implanto-prothétiques signalent la nécessité d’une maintenance régulière assurée...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés L’angulation du puits d’accès de vissage, une solution prothétique fiable à l’angulation implantaire ?

À propos d’un cas clinique en secteur postérieur L’angulation du puits de vissage a surtout été décrit dans les réhabilitations...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Empreinte optique et protocole d’enregistrement transgingival en prothèse supra-implantaire

La littérature a montré qu’une gestion pertinente de la situation des tissus gingivaux péri-implantaires en adéquation avec le profil d’émergence...