Hypertrophie osseuse et réhabilitation prothétique par prothèse amovible complète immédiate d’usage

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°1 - 15 février 2017 (page 16-19)
Information dentaire
Quelles sont les données étiologiques et épidémiologiques sur l’hypertrophie osseuse ? Comment proposer un projet prothétique ? Comment gérer la chirurgie osseuse ?

Le succès thérapeutique de toute réhabilitation prothétique complète passe par la confection d’une prothèse fonctionnelle et esthétique parfaitement intégrée au sein de l’appareil manducateur du patient.
Lors de l’examen clinique, une analyse quantitative et qualitative de l’assise prothétique est effectuée, afin de déceler toutes les situations défavorables pouvant compromettre aussi bien l’équilibre prothétique que l’esthétique. La résorption osseuse, les altérations de la qualité de la fibromuqueuse et l’envahissement de l’espace prothétique par les organes périphériques ne sont pas les seules situations défavorables qu’on peut rencontrer. L’hypertrophie osseuse constitue également une difficulté clinique et thérapeutique soulevant les problématiques suivantes : la diminution de l’espace prothétique, le soutien labio-jugal exagéré assuré par la crête et l’interférence avec le jeu physiologique de la musculature périphérique [1].
Les corrections chirurgicales nécessaires ne sont pas réalisées fortuitement, elles émanent d’une analyse rigoureuse prenant en considération différents paramètres, notamment l’esthétique et le plan d’occlusion dans le cadre d’une dimension verticale d’occlusion (DVO) correcte afin de quantifier l’exérèse osseuse [1].
Nous nous proposons de développer la démarche et le protocole thérapeutique d’une réhabilitation prothétique chez une patiente possédant des crêtes hypertrophiées, surtout au maxillaire.
Le traitement a consisté en une exérèse chirurgicale suivie de l’insertion immédiate de la prothèse amovible complète immédiate d’usage.

Données étiologiques et épidémiologiques sur l’hypertrophie osseuse

L’os alvéolaire est le siège d’un remodelage permanent se poursuivant toute la vie grâce à un équilibre entre ostéogenèse/ostéolyse. En effet, il subit des remaniements incessants liés aux mouvements de la dent dans l’alvéole…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche thérapeutique minimalement invasive chez l’adolescent : gestion de l’incisive latérale

L’agénésie est l’une des anomalies dentaires les plus couramment rencontrées avec une prévalence de 1,6 % à 9,6 % selon les études...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Coiffes télescopes dento-portées en polymère thermoplastique. Réflexions thérapeutiques autour d’un cas clinique

Un patient de 81 ans se présente en consultation dans le cadre d’une demande de réhabilitation prothétique mandibulaire. L’anamnèse indique...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse sur implant : mise en charge immédiate

Force est de constater que la réussite du traitement dépendra du sérieux de la mise en œuvre des étapes pré-prothétiques...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Praticien-prothésiste, le duo gagnant au service du patient édenté. Présentation du concept Aera Smile

Féru de lectures sur la prothèse dentaire et assidu à de nombreuses formations continues, Philippe Pisseloup a occupé son exercice...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Le système BDT. Version ibérique

Le système BDT (Burnout Denture Tooth Technique) compte chaque jour davantage d’utilisateurs du fait de la simplicité de son protocole,...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche de prothèse partielle sur obturateur. La prothèse au quotidien

Si l’on devait définir de façon simple et concise la prothèse maxillo-faciale au laboratoire en comparaison avec la prothèse amovible...