Importance du design de la prothèse implantaire et de l’hygiène orale dans le succès implantaire

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°1 - 15 février 2021 (page 16-25)

9-11. Conseils de matériels adaptés de brossage sur des implants (édenté complet et espace étroits) (Monotouffe, Gum et brosse électrique Oral B).

Information dentaire
  1. Quelle est la place du patient dans la réussite du traitement implanto-prothétique ?
  2. Comment élaborer les prothèses pour faciliter l’accès à l’hygiène ?
  3. Quels sont les outils prophylactiques à disposition des patients pour la maintenance personnelle ?

Malgré les progrès dans la prévention bucco-dentaire et le développement de thérapeutiques très conservatrices pour l’organe dentaire, l’extraction dentaire reste un acte fréquent dans la pratique quotidienne des chirurgiens-dentistes.

Le plus souvent pour des raisons carieuses et/ou parodontales l’avulsion d’une dent nécessite dans l’idéal son remplacement afin d’éviter une dégradation de l’appareil manducateur et des fonctions associées (mastication, phonation, sourire…).La mise en place d’implants dentaires ostéointégrés est une solution de choix pour remplacer les dents absentes car elle présente d’excellents résultats en termes de pérennité, de confort et d’esthétique. Ce n’est cependant pas une thérapeutique parfaitement fiable à 100 %. Dans un certain nombre de cas, des pertes osseuses péri implantaires se produisent, pouvant entraîner un inconfort, des douleurs et parfois la perte des implants.

Jemt [1] a listé de manière exhaustive les facteurs pouvant être responsables de la perte osseuse autour des implants (fig. 1). Il en a recensé au total 86. Cela montre bien l’origine plurifactorielle de ce type de pathologie. Il est difficile de traiter ici tous ces items ; cet article s’intéressera à deux grands types de facteurs de risques : l’hygiène bucco-dentaire (Jemt cite les antécédents de maladie parodontale, les causes de la perte des dents, le tartre, le biofilm, la plaque, le génotype et le phénotype bactérien) et la prothèse supra-implantaire (le design de l’infrastructure, son adaptation, son immobilité, le design de la prothèse sont également listés).

Mucosite et péri implantite

La littérature rapporte des taux de survie implantaire à dix ans supérieurs à 95 % [2]. Après vingt ans de mise en fonction, le taux de survie tombe à 91 % pour l’équipe de Lekholm [3]. Les patients suivis dans cette étude, ont été implantés entre 1983 et 1985…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche thérapeutique minimalement invasive chez l’adolescent : gestion de l’incisive latérale

L’agénésie est l’une des anomalies dentaires les plus couramment rencontrées avec une prévalence de 1,6 % à 9,6 % selon les études...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Coiffes télescopes dento-portées en polymère thermoplastique. Réflexions thérapeutiques autour d’un cas clinique

Un patient de 81 ans se présente en consultation dans le cadre d’une demande de réhabilitation prothétique mandibulaire. L’anamnèse indique...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse sur implant : mise en charge immédiate

Force est de constater que la réussite du traitement dépendra du sérieux de la mise en œuvre des étapes pré-prothétiques...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Praticien-prothésiste, le duo gagnant au service du patient édenté. Présentation du concept Aera Smile

Féru de lectures sur la prothèse dentaire et assidu à de nombreuses formations continues, Philippe Pisseloup a occupé son exercice...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Le système BDT. Version ibérique

Le système BDT (Burnout Denture Tooth Technique) compte chaque jour davantage d’utilisateurs du fait de la simplicité de son protocole,...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche de prothèse partielle sur obturateur. La prothèse au quotidien

Si l’on devait définir de façon simple et concise la prothèse maxillo-faciale au laboratoire en comparaison avec la prothèse amovible...