L’analyse esthétique informatisée

  • Par
  • Publié le . Paru dans Réalités Cliniques n°3 - 15 septembre 2019 (page 182-192)
Information dentaire
La beauté fascine, et toutes les civilisations ont tenté d’en percer le secret. L’esthétique du sourire n’échappe pas à cette recherche de l’absolu. L’idée d’une étude esthétique du sourire pour permettre de réaliser des restaurations harmonieuses a engendré des études numérisées sous différentes formes et différents supports.
Ce travail d’analyse doit être réalisé par le praticien qui devient un véritable architecte du sourire avec une mission équivalente : beau, fonctionnel et durable.

Si nombre d’auteurs ont abordé l’étude esthétique du sourire à des fins de restauration harmonieuse [1-6], certains ont même proposé une check-list [5-7]. Plus récemment, des études numérisées ont fait leur apparition sous différentes formes et différents supports : classiques sur ordinateur ou sur tablettes, qui augmentent l’interactivité avec le patient, certaines allant jusqu’à proposer une prévisualisation : Gett App, Smile Designer Pro, DSD app et dernièrement Easy (Esthetic Analysis by Smile academY). Le projet esthétique et sa matérialisation au travers des masques ou mock-up sont alors guidés par une réflexion, et non pas laissés au hasard de l’inspiration ou de la chance.

Nous avons choisi de décrire l’application Easy, qui est à ce jour l’application la plus aboutie sur le plan de l’analyse, bien que ne présentant pas, dans sa version V1, de prévisualisation.
L’application Easy permet une analyse en quatre temps du sourire du patient : fiche clinique et photos ; analyse esthétique ; synthèse des objectifs du traitement ; choix thérapeutiques.

L’écran de profil renseigne sur l’identité du patient, la couleur des yeux et de la peau, la typologie physique et psychologique, les désirs du patient et son profil esthétique. Les photos sont calibrées et toutes orientées suivant les mêmes plans (ligne bipupillaire et Francfort horizontaux) et précisés grâce à l’informatique.

L’analyse esthétique est réalisée au travers de 29 écrans, en commençant par le visage, puis le sourire, une check-list sur l’occlusion, la composition dentaire et la composition gingivale. Nous ne retiendrons que les critères essentiels pour cet article.

Analyse du visage

Équilibre visuel regard-sourire

Dans un visage, l’équilibre visuel entre le regard et le sourire est primordial, ce qui permet à l’observateur d’avoir une vision équilibrée, sans que son regard soit attiré par une ou l’autre…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Esthétique

Article réservé à nos abonnés La pluridisciplinarité au cœur de la gestion thérapeutique des réhabilitations esthétiques

Écouter, observer et… savoir dire non La première étape consiste, avant toutes choses, à écouter le patient afin de pouvoir...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Érosion/infiltration Les clefs de la réussite par une bonne validation de l’accès à la lésion

La procédure d’érosion/infiltration est une thérapeutique connue et abondamment décrite dans la littérature [2, 3]. Il s’agissait au départ de...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Préparation idéale de facette adaptée au cas par cas

Objectif technique Pouvoir assurer la conception des facettes en céramique plurales ou unitaires, quelle que soit la nature du matériau...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Zircone et polissage

Questions… 1.  Existe-t-il plusieurs types de zircone avec différentes propriétés mécaniques ou optiques influençant les indications thérapeutiques ? 2. Les...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Lumière sur les différents types d’éclaircissements dentaires

Quelles sont les étiologies des dyschromies dentaires ? Avant tout traitement, il convient de déterminer l’étiologie des colorations dentaires. Selon leur...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Le gradient thérapeutique

Les facettes Les premières facettes en céramique furent posées par Charles Pincus dans les années 1930, afin d’améliorer le sourire...