L’apport de la CFAO en prothèse amovible partielle à châssis métallique

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°18 - 8 mai 2019
Information dentaire
De nouveaux procédés d’acquisition, de modélisation et de réalisation émergent en prothèses amovibles partielles à châssis métallique, conjointement à l’utilisation de nouveaux matériaux, grâce à la CFAO (Conception Fabrication Assistées par Ordinateur). Quel que soit le moyen de conception utilisé pour réaliser le châssis, classique et/ou par CFAO, les prérequis et les bases fondamentales à appliquer demeurent immuables : l’exploitation des surfaces d’appuis ostéo-muqueuses dans le respect de l’équilibre des tissus de soutien. La prothèse doit répondre à un concept devenu incontournable en prothèse amovible : la triade de Housset (sustentation, stabilisation et rétention).

Acquisition

Depuis près de quarante ans, les avancées technologiques ont permis l’essor de la Conception et Fabrication assistées par ordinateur (CFAO). Désormais, la mise en place d’une chaîne numérique dès le fauteuil semble inéluctable. En effet, les empreintes optiques intra-orales permettent de s’affranchir des imprécisions des techniques conventionnelles et d’obtenir des résultats fiables et reproductibles.
Néanmoins, si une empreinte optique intra-orale semble indiquée dans la réalisation d’une prothèse amovible partielle à châssis métallique pour un édentement encastré de classe III de Kennedy, voire antérieur de classe IV, dans le cas d’édentement important en extension de classe I et II de Kennedy Applegate, la réalisation d’empreinte conventionnelle mucco-statique et dynamique nous semble indispensable avant la numérisation des empreintes ou des modèles secondaires à l’aide de scanner de table (fig. 1).

Modélisation

Pour la modélisation, les laboratoires se sont équipés de logiciel de CAO spécifiques à la prothèse amovible. Les armatures de prothèses amovibles partielles (PAP) peuvent désormais être réalisées avec ces procédés (fig. 2 et 3). Par ailleurs, l’évolution des logiciels permet maintenant de faciliter l’élaboration du projet thérapeutique, en réalisant des simulations esthétiques et fonctionnelles des futurs châssis. L’ensemble de ces techniques novatrices vise à faciliter l’intégration de nos réalisations prothétiques, avec des rendus extrêmement réalistes (fig. 4 et 5).

Réalisation

En termes de réalisation, la mise en œuvre au niveau du laboratoire obéit depuis des décennies à une succession d’étapes techniques codifiées. Depuis 2005, la prothèse amovible partielle à châssis métallique (PAPM)
a entamé son entrée dans le monde de la CFAO par l’impression résine de châssis…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

CFAO

Article réservé à nos abonnés L’impression 3D au service de l’implantologie guidée

La révolution numérique a désormais touché le monde de l’odontologie, lequel connaît une transformation rapide. De nouveaux outils ont permis...
CFAO

Article réservé à nos abonnés Les procédés d’impression 3D

L’impression 3D en odontologie, encore appelée « fabrication additive » (par opposition à l’usinage qui est une fabrication soustractive), a aujourd’hui presque...
CFAO

Article réservé à nos abonnés L’impression 3D en prothèse amovible complète

La thérapeutique de l’édentement total est actuellement renouvelée par les apports du numérique et de la CFAO. Grâce à eux,...
CFAO

Article réservé à nos abonnés L’impression 3D chairside  : applications et perspectives

En 1985, apparaît le CEREC (CEramic REConstruction), premier système de CFAO directe (ou chairside) destiné au cabinet dentaire, permettant de...
CFAO

Article réservé à nos abonnés Prise en charge esthétique d’anomalies de forme par restaurations composites bilaminaires associant impression 3D et technique d’injection

L’incisive latérale riziforme ou conoïde est une anomalie de forme fréquente présente chez environ 2 % de la population [1]. Cette...
CFAO

Article réservé à nos abonnés Empreinte numérique ou conventionnelle en prothèse fixée Faible, moyenne et grande étendue

La transformation numérique ou transition digitale est le phénomène de mutation lié à l’essor des technologies numériques et d’internet. Elle...