L’empreinte optique en implantologie

  • Par
  • Publié le . Paru dans Profession Assistant(e) Dentaire n°1 - 15 janvier 2024 (page 22-30)
Information dentaire
L’empreinte implantaire nécessite l’enregistrement de la position tridimensionnelle de l’implant ainsi que le profil d’émergence dans son environnement gingival. Ces impératifs sont les mêmes en technique conventionnelle et en technique numérique. La particularité de l’empreinte numérique est qu’elle est constituée de plusieurs fichiers, dont l’assemblage permet de composer l’empreinte. Il s’agit d’une succession de couches digitales, comme un « millefeuille digital ».

Quelles sont les empreintes nécessaires pour avoir un fichier complet ?

Pour enregistrer la position d’un implant, il va falloir plusieurs fichiers donc plusieurs enregistrements :

  • L’arcade avec l’implant (complète ou partielle).
  • L’arcade antagoniste (complète ou partielle).
  • L’empreinte de l’implant avec un scan body.
  • L’empreinte de l’environnement gingival (profil d’émergence).
  • L’empreinte de l’occlusion.
  • L’empreinte de la prothèse temporaire en place, si elle existe (biocopie).
  • Le relevé de couleur des dents adjacentes si le scanner le permet.

Il faut comprendre que l’empreinte de travail au laboratoire est l’empreinte nue, c’est-à-dire juste de la tête d’implant (la vis est déposée). Elle est étendue à l’arcade ou l’hémi-arcade, et l’empreinte antagoniste la complète (arcade ou demi-arcade également).

Les empreintes du scan body, du masque gingival et de la biocopie sont centrées sur l’implant et n’intéressent qu’une à deux dents collatérales à l’implant. Elles sont moins étendues.

L’empreinte en occlusion se fait en vestibulaire des arcades en position fermée, et ne se fait pas sur toute l’arcade : quelques dents suffisent à retrouver l’occlusion.

Malgré un nombre d’empreintes qui peut paraître important, celles-ci sont la plupart du temps très rapides (quelques secondes à quelques minutes), ce qui rend la technique d’empreinte numérique plus rapide que la technique conventionnelle où le temps de prise des matériaux est incompressible.

Quel est le matériel spécifique à l’empreinte optique ?

Tout comme en technique conventionnelle avec les empreintes à ciel ouvert, ciel fermé et clipsée, il existe aussi des variantes en empreinte optique.

L’accastillage implantaire est spécifique (fig. 1 et 2) à la réalisation d’empreintes numériques (en plus du scanner intra-oral), mais le porte-empreinte n’existe plus.

  • Les transferts…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie

Article réservé à nos abonnés SUI 2024, une rencontre universitaire autour de l’implantologie

Au cours d’une journée très dense, chaque intervenant représentant son Diplôme Universitaire a pris la parole pour présenter un cas...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés Préservation alvéolaire : la « Socket Shield Technique »

RÉSUMÉ Les exigences grandissantes des patients nous ont conduits à modifier notre pratique. Le principe de gradient thérapeutique, bien connu...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés Intérêts des piliers de cicatrisation Iphysio dans la gestion du profil d’émergence en implantologie

Les critères de succès de l’ostéointégration sont définis depuis des décennies (immobilité de l’implant, pas de radio transparence autour de...
Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Greffes osseuses : incontournables ou surtraitement ? La battle

Responsable scientifique : Romain Doliveux Intervenants : Aurélien Thollot, Sepehr Zarrine La perte de l’organe dentaire est toujours suivie d’un remodelage alvéolaire...
Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Le défi de l’implant sous-sinusien

Responsable scientifique : Julien Mourlaas Intervenants : Frédéric Chamieh, Alexandre Dagba Proposée initialement par Tatum en 1977, reprise par Boyne...
Implantologie Implantologie prothétique Prothèse

Article réservé à nos abonnés Ma première prothèse sur implant

Responsable scientifique : Anne Benhamou Intervenante : Laurine Birault La prothèse sur implants constitue une solution thérapeutique fiable, présentant des...