La photographie dentaire 
au quotidien, 
que faut-il faire et ne pas faire ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°1 - 28 février 2015 (page 39-46)
Information dentaire
Peut-on utiliser un smartphone 
en photographie dentaire ?

Comment employer un appareil compact ou un appareil reflex ?

Quelles sont les précautions simples à respecter pour obtenir des photos exploitables ?

Où en sommes-nous après trente ans ?

La photographie est devenue, avec l’avènement du numérique et la démocratisation des matériels photographiques, un outil essentiel dans l’aide au diagnostic et à la documentation en odontologie.

Elle permet pour un coût modéré de favoriser la communication et l’analyse de la couleur et de la structure des dents en odontologie, et ainsi d’améliorer considérablement la communication avec le laboratoire de prothèse. De la qualité des photographies réalisées par le praticien, dépendra la communication avec le laboratoire de prothèse dont découlera la qualité de la réalisation prothétique. Les photographies permettent de transmettre des informations qu’il serait difficile de représenter au moyen d’un simple schéma sur papier. Aussi, afin que le travail produit par le laboratoire soit le plus esthétique possible, il faut lui fournir des photographies de qualité. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas, et il semble intéressant d’expliquer pourquoi ces photos ne sont pas interprétables et ne permettent pas au prothésiste de travailler de façon optimum.

Essayons d’analyser quelques photographies, issues de plusieurs cabinets, pour en faire l’analyse et juger si elles sont exploitables. Nous pourrons en tirer ainsi quelques règles simples pour faciliter nos prises de vues et le travail du prothésiste.



Photographies 
avec smartphone


Il est possible de prendre des photographies acceptables au moyen d’un smartphone, sous certaines conditions très strictes. 
Il est indispensable d’utiliser un flash spécialement conçu pour de la photographie intrabuccale (Smile Lite développé par Smile Line, Suisse) qui sera adapté au téléphone (à ce jour, seuls les iPhone 4, 4S, 5 et 5S peuvent recevoir ce flash). Ensuite il faudra utiliser l’application de photographie dentaire dédiée (Smile Capture by Smile Line), après avoir pris soin de calibrer le téléphone.

En dehors de ces 4 modèles de smartphones…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche thérapeutique minimalement invasive chez l’adolescent : gestion de l’incisive latérale

L’agénésie est l’une des anomalies dentaires les plus couramment rencontrées avec une prévalence de 1,6 % à 9,6 % selon les études...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Coiffes télescopes dento-portées en polymère thermoplastique. Réflexions thérapeutiques autour d’un cas clinique

Un patient de 81 ans se présente en consultation dans le cadre d’une demande de réhabilitation prothétique mandibulaire. L’anamnèse indique...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Prothèse sur implant : mise en charge immédiate

Force est de constater que la réussite du traitement dépendra du sérieux de la mise en œuvre des étapes pré-prothétiques...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Praticien-prothésiste, le duo gagnant au service du patient édenté. Présentation du concept Aera Smile

Féru de lectures sur la prothèse dentaire et assidu à de nombreuses formations continues, Philippe Pisseloup a occupé son exercice...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Le système BDT. Version ibérique

Le système BDT (Burnout Denture Tooth Technique) compte chaque jour davantage d’utilisateurs du fait de la simplicité de son protocole,...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Approche de prothèse partielle sur obturateur. La prothèse au quotidien

Si l’on devait définir de façon simple et concise la prothèse maxillo-faciale au laboratoire en comparaison avec la prothèse amovible...